Députés 12e législature: privilèges et avantages d'abord, les intérêts du peuple plus tard

A cause principalement des avantages liés au voyage parlementaire, des relations et d’autres avantages, les députés ont passé des heures à négocier pour trouver un consensus sur la ratification des listes des commissions permanentes. Ils ont réussi à distribuer les postes, mais une interrogation surgit : nos parlementaires font-ils d’abord passer leurs intérêts matériels et financiers avant les problèmes des citoyens ?



Le président de l'Assemblée nationale, Moustapha Niasse agitant un foulard blanc et le président du groupe parlementaire de la majorité, Moustapha Diakhaté (Montage PressAfrik)
Le président de l'Assemblée nationale, Moustapha Niasse agitant un foulard blanc et le président du groupe parlementaire de la majorité, Moustapha Diakhaté (Montage PressAfrik)
Les députés de la 12ème législature ont installé dans la douleur les commissions permanentes de l’Assemblée nationale. Après une première séance qui a avorté, les parlementaires de la majorité ont finalement arraché un consensus. Mais la guerre des ambitions a marqué les choix des députés devant siéger dans les commissions, suscitant moult interrogations sur les motivations des parlementaires. Les députés mettent-ils en avant les intérêts des populations ? Ou pensent-ils d’abord à leurs intérêts matériels et financiers ?

En tout cas, les commissions sensées être juteuses ont plus mobilisé les députés. Selon des sources qui connaissent bien, les rouages du fonctionnement de l’Assemblée nationale, la présence dans ces commissions donnent droit à plusieurs avantages : les voyages à l’extérieur, les missions à l’intérieur du pays, les relations. Il s’agit notamment de celles chargées des Lois, de la Décentralisation, du Travail et des Droits humains, du Développement et Aménagement du territoire, de l’Economie générale, des Finances, du Plan et de la Coopération, etc. Comme des enfants autour de bonbons, les parlementaires se sont agrippés sur ces commissions. Cela a poussé Moustapha Niasse et les autres ténors de la mouvance présidentielle à passer d’intenses moments de négociations pour arrondir les angles.

Ce comportement des députés semble éloigner notre parlement des ruptures annoncées par les nouvelles autorités du pays. Celles-ci ont affiché leur détermination à redorer le blason du parlementaire. Il s’agit, selon les autorités, d’inscrire les préoccupations des populations au cœur des priorités. Ces besoins portent sur l’approvisionnement en eau et en électricité, la baisse des denrées de première nécessaire.

Le cadre pouvant permettre de débattre sur ces sujets ne semble pas susciter un grand intérêt pour nombre de parlementaires.

Nombre de députés ne semblent pas se plaindre du retard apporté à la déclaration de politique générale du Premier ministre, Abdoul Mbaye. Ce moment d’échanges sur les grandes orientations de l’action gouvernementale avec les députés devait intervenir juste après l’installation de l’Assemblée nationale. Il n’aura lieu qu’en septembre prochain. Les citoyens vont devoir patienter pour entendre leurs mandats poser leurs doléances au gouvernement.

En entendant la déclaration de politique générale, les titres et autres avantages semblent être privilégiés par les représentants du peuple. Les députés vont-ils se ressaisir ? En tout cas, le peuple est à l’écoute. Et les signaux de la désapprobation semblent commencer. Mais il n’est pas trop tard pour bien faire. Les députés ont 5 ans pour agir.



Jeudi 9 Août 2012 - 10:05




1.Posté par Baabili le 09/08/2012 11:40
L’ELECTION PRESIDENTIELLE 2012 AU SENEGAL :LA PROGRAMMATION DU DEPART D’ABDOULAYE WADE ET L’INTRONISATION DE MACKY SALL PAR LES FRANÇAIS DEPUIS PLUS DE QUATRE ANS.
Cette élection a pose beaucoup de questionnements a de nombreux sénégalais et etrangers.Mais dans les milieux diplomatiques et autres, ce n’est point une surprise. Pourquoi ce complot, pourquoi Macky, pouquoi les actions de Youssou, Tine, Diouma diakhate et consorts ?
Les français avaient choisi de faire partir Wade, aides en cela par les Américains parce qu’il est n’est pas docile ,que leurs inteterets étaient en jeux et qu’ils avaient moins la main mise sur le Senegal.En avait trop ose et les avait humilies même(réhabilitation des tirailleurs Senegalais,l’affaire de Thiaroye44….)Rappelons nous de certaines de ses déclarations : ‘’Les Américains contrôlent les sous qu’ils donnent aux Africains….’’ ;’’Les Français accordent une aide mais prennent en retour trois fois plus….’’.Il s’est mis a dos la France et s’est tourne vers les pays asiatiques(Chine ,Inde…)et Arabes (Dubaï…).Le 09septembre 2007,un nouveau concessionnaire pour le port a conteneurs est choisi, Dubaï Port Authorithy,pour une durée de 25 ans au nez du groupe Bolloré qui gérait les installations depuis plus de 20 ans sur le deuxième plus grand port de l’Afrique de l’ouest après celui d’Abidjan. Le président du groupe Bollore, Vincent Bollore,en fait un problème d’etat.Rappelons que c’est Bolloré qui finance l’UMP, le parti du président Sarkozy.Abdoulaye Wade confisque les terres de l’armée francaise.En février 2008,des homosexuels sont arrêtes et mis en prison au Sénégal :Rama yade est dépêchée par Sarkozy pour que le Sénégal signe la charte de protection des homosexuels, la LGBT »’(Lesbian ,Gay ,Bisexual and Transgenderet).Wa En février 2008,des homosexuels sont arrêtes et mis en prison au Sénégal :Rama yade est dépêchée par Sarkozy pour que le Sénégal signe la charte de protection des homosexuels, la LGBT »’(Lesbian ,Gay ,Bisexual and Transgenderet).Wade refuse. C’est a ce moment que TINE devient l’ennemi jure de WADE ,étant lui-même soupçonné de bisexuel.la goutte d’eau a dépasse le vase, c’est le moment de planifier les stratégies du complot.
de refuse. C’est a ce moment que TINE devient l’ennemi jure de WADE ,étant lui-même soupçonné de bisexuel.la goutte d’eau a dépasse le vase, c’est le moment de planifier les stratégies du complot.
Il faut trouver celui qui doit remplacer Wade. Ils avaient pense en premier lieu a Idrissa seck mais le trouvent trop ruse. Ensuite a Karim, il n’est pas encore aime du peuple pour eux. Mais qui alors ?........MACKY SALL.26 février 2008,il est élevé au grade de grand officicier de la légion d’honneur de la France par les mains de Jean Christophe rufin,ambassadeur de la France au Senegal.En mai 2008,Macky est initie a la franc-maçonnerie a la grande loge nationale française (GLNF).09 novembre 2008,Macky cherche un prétexte pour démissionner de l’assemblée nationale et créer son directoire. Le 01 décembre 2008 il crée son parti politique, l’APR, et choisit comme symbole maçonnique le cheval, correspondant au chapitre VI de l’Apocalypse, VERSET 8.Sur de lui, il commence sa campagne électorale trois ans avant tout le monde. Avec quels moyens ?21 janvier 2009 il rencontre Omar Bongo président du Gabon a cette époque qui lui aurait donne beaucoup d’argent. Dans les srategies,il faut s’approcher des media :on fait intervenir Youssou ndour pour utiliser ses organes .Pour que Youssou soit mieux dans le coup il est fait docteur honoris causa de l’université de Yale ,alliée secret des Illuminati,branche maçonnique.11 septembre 2011,Macky rencontre le president Gabonais ,Ali Bongo Odimba,ami maconique.Pour créer la diversion,ils font intervenir Diouma diakhate ,proche de la famille Bongo, dans la danse qui est reçue en France 72 heures avant le dépôt des candidatures. Pour incriminer la cour constitutionnelle, Youssou ndour fait exprès de déposer une liste de 10.000 signatures avec des affiliations incomplètes pour que son dossier soit rejeté.
Quels sont les rôles joués par des segments actifs de la population ? Y’EN MARRE, JOURNALISTES, SOCIETES CIVILES…
Beaucoup de sénégalais ont été innocemment trompés par des démagogues.
 Pour briser le M23 dont certains n’avaient rien compris, c’est Youssou qui joue le jeu. Il va participer aux meetings selon que c’est celui deMacky ou pas. Pourquoi Macky a-t-il trahi le M23.
 Pourquoi les media européens ne voulaient croire que ce que l’opposition leur disait de façon démagogique ?
 Pourquoi la présence de l’ex-ministre français de la culture qui est un homosexuels et pédophile reconnu et qui se dit être un vrai ami de Youssou ndour ?
 Pourquoi les représentants des observateurs, malgré la transparence de l’élection, continuaient a semer le doute en parlant des morts dans le fichier ou des achats de conscience par le FAL 2012 alors que pour cette fois- ci l’APR était plus actif dans tous les départements dans ce domaine ?
QUE DIEU BENISSE LE SENEGAL.. Nous devons nous défendre contre l’arrivée des homosexuels, des franc-maçon, des incultes qui ne croient qu’a leurs intérêts physiques et psychiques. Notre president actuel avait dit :’’il faut gérer l’homosexualité de façon responsable selon les sociétés modernes’’…….’’Les marabouts ne sont que de simples citoyens….’’

Actuellement, monsieur MAKY SALL a tous les problèmes pour justifier la provenance de ses biens: une partie de mes biens est un bien commun avec ma femme, les deux villas de 70 a 80 millions appartiennent a ma femme, une partie m'a été donnée....Cela frôle l'idiotie. Une femme qui dit qu'elle n'a jamais travaille. Cela ne fait que confirmer la thèse du soutien des lobbies franc-maçon et homosexuels. Ce président ne gouverne pas, il est pris en otage intérieurement par les partis du M23 et extérieurement par ces lobbies qui lui ont fait gagner. Ses conseillers sont nuls, car en voulant le défende ils se contredisent.
PITIE POUR LE SÉNÉGAL. Bientôt la perversion des meurs sera toute banale dans notre pays.
Le Groupe Bolloré : Vers Un Retour En Force Au Sénégal
Article mis en ligne le 6 juin 2012 par THIESINFO

Le Groupe Bolloré : Vers Un Retour En Force Au Sénégal
Article mis en ligne le 6 juin 2012 par THIESINFO
Durant toute la campagne électorale de la présidentielle, des rumeurs parlaient d’une proximité entre le candidat Macky Sall et Bolloré. Certains disaient même tout haut que Bolloré a participé au financement de la campagne de la coalition Macky 2012. Le groupe Bolloré qui avait été chassé du port de Dakar au profit de Dubaï port Word par le régime de Wade n’a jamais digéré cette défaite. Il a tout fait pour revenir dans ce port. On dit qu’il combattait Wade et son régime farouchement. C’est d’ailleurs dans ce cadre qu’il a rencontré l’opposant Macky Sall qui lui a promis de le faire revenir une fois élu. Ces rumeurs commencent à se confirmer petit à petit. Hier le chef de l’Etat, Macky Sall a reçu en audience au palais de la République le groupe Bolloré, représenté par le Directeur générale de la filiale africaine du groupe, Dominique Laffont et Mamadou Racine Sy, le PCA de Bolloré Arica Logistics entre autres personnalités. La même délégation a été reçue par le premier ministre Abdoul MBaye. Les choses se précisent de jour en jour. Tout porte à croire que le groupe Bolloré va revenir en force au Sénégal sous peu. L’indépendance de nos Etats n’est qu’illusion. La France reste toujours maîtresse du jeu. Elle tire les ficelles de loin pendant que les populations pensent que ce sont elles qui font et défont les présidents de la République.
Source senego.
Le groupe Bollore,les lobbies franc-maçons et homosexuels ,en s’appuyant sur des taupes comme le M23,des organisations des droits de l’homme dont la plus active est la RADDHO,Y’EN MARRE, une très grande frange de la presse (SUD. FM ,le fameux Souleymane jules Diop,Abdou Latif Coulibaly, LE FAUX MARABOUT Maodo Faye de sud.fm ,le griot Papa Ale Niang de 2sTV…)…ont instrumentalisé beaucoup de Sénégalais pour participer au départ de Wade. La majorité des Sénégalais vont regretter…MACKY AVAIT TOUT ACCEPTE RIEN QUE POUR GOUVERNER.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter