Dernère minute, 30 Avril jour de vérité pour Aida Ndiongue et cie



Dernère minute, 30 Avril jour de vérité pour Aida Ndiongue et cie
Le procès de Aida Ndiongue et cie est finalement  renvoyé au 30 avril prochain, le procureur à requis 10 ans pour la responsable libérale. Elle sera ainsi fixée sur son sort le 30 avril. De même que Abdou Aziz Diop, madou SALL et Amadou Ndiaye.



L’Etat réclame ainsi  25 milliards pour préjudice subit, et 5 millions d'amende à chacun des prévenus. Le procès est renvoyé au 30 Avril prochain. L’audience  a tiré  en longueur, elle a démarré vers les coups de 10 h  et c'est vers 21 h que le renvoi a été prononcé. La défense demande la relaxe pure et simple de la responsable libérale Aida Diongue.  Quant à Abdoul Aziz Diop, le ministère public a requis contre lui une requalification des faits de détournements, complicité, d'escroquerie sur les deniers publics.
 

L’ancienne sénatrice libérale est détenue depuis décembre 2013, dans le cadre de la traque de biens mal acquis. De même que  et ses codétenus, ils  sont poursuivis pour délits de détournements de deniers publics, complicité d’escroquerie portant sur des deniers publics  et complicité de faux et usage de faux en écritures publiques et privées et exercice illégale du commerce par un fonctionnaire. Le préjudice est évalué à près de 20 milliards FCFA relatif à un marché de pesticides dans le cadre du Plan Jaxaay, initié pour recaser les victimes des inondations. Nous y reviendrons !



 


Mercredi 15 Avril 2015 - 21:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter