Dernier face à face avant le combat: Balla Gaye 2 étouffe et énerve Tyson

Balla Gaye 2 a encore poussé très loin l’ironie pour s’adresser à Mohamed Ndao «Tyson » son prochain adversaire du 31 décembre au stade Demba Diop. Le Lion du Guédiawaye n’a pas pris de gants pour mettre en doute le statut de sportif au Chef de file de la Génération Boul Falé lors de leur face à face organisé hier, mardi, devant un stade Iba Mar Diop pris d’assaut par les supporters des deux camps.



Dernier face à face avant le combat: Balla Gaye 2 étouffe et énerve Tyson
Après les défis lancés, il y a quelques semaines au stade Demba Diop et les déclarations par médias interposés, Mohamed Ndao Tyson et Balla Gaye 2 ont remis cela hier, mercredi 19 juillet au stade Iba Mar Diop lors de leur 2ème face à face organisé par Gaston Production.

Les nombreux supporters des deux camps qui ont pris d’assaut les gradins depuis les 1ères heures de l’après-midi avaient déjà fini de mettre le feu avant même l’entrée en matière des deux protagonistes. Ayant accédé simultanément dans le stade à 19h 7 min, Tyson et Balla Gaye 2, ont déclenché un tohu-bohu indescriptible.

Elle est entretenue par la cohorte des accompagnateurs qui se télescopent et se mesurent sur le plan mystique. Mais aussi les milliers de supporters qui scandaient ou huaient à chaque fois que le nom d’un lutteur est prononcé par le préposé à l’animation.

Même le play-back d’Alioune Mbaye Nder n’était pas pour baisser la tension qui était palpable. Balla Gaye 2, en profite pour bondir de son siège pour effectuer son « touss » et sa chorégraphie fétiche qui fait vibrer le public. Il n’hésite pas à sauter de son siège pour venir montrer ses biceps à son adversaire.

Tyson, moins fringant que son adversaire, s’y colle et esquisse à son tour des pas de danses. Il sera même obligé de s’interposer auprès des forces de l’ordre qui avaient pris à partie le lutteur de son écurie, Gambien, qui a essayé de le galvaniser.

Après le mot de fair-play prononcé par le représentant du parrain et l’organisateur Gaston production, l’ambiance est surchauffée le MC énumère les succès remportés par le leader de la génération Boul Falé et ceux du fils de Double Less.

Le décor était alors campé pour la confrontation du 31 juillet prochain.

Mohamed Ndao Tyson qui a pris le 1er la parole, a inscrit cette date sous le signe d’un grand jour pour l’arène et le peuple sénégalais.

« Le sport a réuni deux grands champions. Je remercie les supporters qui ont rallié le stade depuis 14h. Maintenant, on a tout dit sur le combat. Je réitère ce que j’ai toujours dit. J’attends le 31 Juillet et je promets une grande chute à mon adversaire », a déclaré Tyson.

Alliant la geste à la parole, le Lion de Guédiawaye, ne prend pas de gants pour s’adresser à son adversaire. « Tu as toujours mis en demeure les jeunes lutteurs qui se prenaient très tôt comme des stars. Mais, sache que j’ai cru en moi et j’ai travaillé pour accéder à ton niveau. J’ai d’abord affronté Eumeu Sène et j’ai perdu, maintenant je suis en face de toi », s’exclame Balla Gaye 2. Le fils de Double Less a poussé l’ironie jusqu’à mettre un sérieux doute sur le statut de sportif de son adversaire. « Cela m’étonne de voir un sportif qui fait sa chorégraphie, son « touss » et qui ne sue pas après son effort », lance t-il.
«Take Care ! Le rendez-vous c’est pour le 31 juillet», s’est contenté de répondre le chef de la Génération Boul Falé.

Malick Niang de l’écurie Ndakarou et Moussa Ndoye de Yarakh se sont aussi lancé des défis pour la finale du Claf qu’ils vont se disputer en marge du combat Tyson Balla Gaye 2.

Tout comme Bébé Saloum (Thiaroye Gare) et Modou Anta (Thiés) qui ont donné un avant goût de leur confrontation qui aura lieu le 24 juillet lors du face à face entre Pape Mor Lô et Tidiane Faye.
Omar DIAW (Sud quotidien)


Mercredi 20 Juillet 2011 - 11:39




1.Posté par souleymane cissé le 20/07/2011 15:02
cher balla soigne tes parole car moi ki suis un de tes fans je suis désolé de ta maniére de parler certe c ton chalence mé ça nous choque !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter