Dernière minute : Abdoul Mbaye démis de ses fonctions (mis à jour)



Dernière minute : Abdoul Mbaye démis de ses fonctions (mis à jour)
C’est peut-être l’information politique la moins attendue en ce moment dans  le landerneau politique sénégalais. Abdoul Mbaye qui quitte la tête du gouvernement ! Son départ est revenu dans le passé souvent dans les débats comme dans l’affaire Hisséne Habré. Sur ce point d’ailleurs, il a réaffirmé dernièrement qu’il était prêt à répondre à la Justice dans cette affaire. Abdoul Mbaye a toujours affirmé qu’il a la consciente tranquille dans cette affaire et qu’il n’avait fait que son travail de banquier en recevant l’argent de l’ancien homme fort du Tchad. Macky Sall, lui-même de dire dans ce dossier qu’il prendra sa responsabilité si son Premier ministre était cité.


Mais ce départ peut aussi viser d’autres ministres, car le Premier ministre peut-être reconduit et d’autres ministres changés. Par exemple, le départ du ministre  de l’Intérieur était annoncé après l’éclatement de l’affaire de la drogue dans la police.


Finalement un communiqué signé par le porte parole du président de la République vient pour préciser le départ d’Abdoul Mbaye sur décision du chef de l’Etat."Le Président de la République, S. E M. Macky SALL, a mis fin aux fonctions de Monsieur le Premier ministre Abdoul MBAYE et de son gouvernement, ce dimanche 1 er septembre 2013.
 

Le Président de la République remercie le Premier Ministre sortant, M. Abdoul MBAYE, et l’ensemble du Gouvernement, pour le travail accompli depuis leur nomination intervenue le 02 avril 2012.
 

Un Premier Ministre sera nommé dans les prochaines heures".
 

Dans les réactions, Babacar Gaye du Pds dit que ce départ ne surprend pas son parti. Il avance « l’implication de l’ancien Premier ministre dans l’affaire Habré mais aussi des difficultés sociales et économiques du moment résumées dans le slogan deuk bi dafa macky».


Moustapha Fall  « Thié » de la coalition Macky 2O12 se félicite de ce départ tout en précisant que leur réclamation d’un remaniement ne visait pas personnellement Abdoul Mbaye et son souhait est de voir cette coalition entrer dans le prochain gouvernement.


 
Futur Premier ministre! 
 
Déjà courant mois de février au-delà du départ d’Abdoul Mbaye, on annonçait ses successeurs. Sur la liste de la  Lettre du continent il y avait : Mamadou Lamine Loum, le premier secrétaire du Parti socialiste et allié du Président Macky Sall, Ousmane Tanor Dieng, le ministre de l’Economie et des Finances, Amadou Kane, Jacques Diouf ancien directeur général de la FAO et actuel conseiller du président Sall, Diagna Ndiaye, aussi conseiller du chef de l’Etat et même Me Alioune Badara Cissé. D’après toujours le journal, ABC est soutenu par la Première dame et son frère, Mansour Faye. Les choses ont peut-être changé concernant Me Cissé en difficulté dans un passé récent avec son parti. Mimi Touré à la tête du Ministère de la Justice était aussi sur la liste.

Impact négatif! 

Dans tous les cas, remercier son Premier ministre dans une situation sociale tendue avec des inondations qui ont causé des morts dans les dernières heures, peut avoir un impact négatif sur le plan politique. Des adversaires politiques qui ont réclamé le départ du PM vont jubiler et faire dans l’exploitation politique et de simples citoyens pourront penser à un tâtonnement qui ne va pas mettre fin à leur souffrance. Même dans son propre camp, des alliés qui ont déjà pris leur distance comme c’est le cas avec Rewmi d’Idrissa Seck parleront encore de manque de concertation sur la gestion du pays si le président choisi encore un autre technocrate ou un membre de sa garde rapprochée, dans ce cas des membres de l’Apr ou de Macky 2012.


Dimanche 1 Septembre 2013 - 15:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter