Dernière minute: Ibrahima Ngom "Damel" condamné à six mois

Le journaliste s'en sort tout de même puisque la peine est assortie du sursis.



Ibrahima Ngom «Damel» peut lancer un grand ouf de soulagement. En effet, le juge n’ayant pas suivi le Substitut du Procureur qui avait requis deux (2) mois de prison ferme, a décidé de condamner le journaliste blogueur à 6 mois assortis de sursis.


Ibrahima Ngom avait été arrêté pour extorsion de privilège, chantage et injures envers le ministre Mor Ngom. Mais grâce à la médiation des journalistes de la presse en ligne conduite par Ibrahima Lissa Faye, Mor Ngom avait retiré sa plainte mais l’action étant déjà enclenchée, l’affaire devait suivre son cours.


Mercredi 22 Avril 2015 - 13:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter