Dernière minute : Les étudiants de l’université virtuelle en grève, une voie de la VDN bloquée

Les jeunes de l’université virtuelle sont encore en mouvement. Ils ont encore barré une voie principale pour s’insurger contre leurs conditions d’étude. Depuis la création de l’université, ils sont dans le dénouement total et n’ont aucune idée précise sur leur avenir.



Dernière minute : Les étudiants de l’université virtuelle en grève, une voie de la VDN bloquée
Ce matin, les étudiants de l’université virtuelle ont remis ça. Avec une manière beaucoup plus musclée. En effet, ils sont descendus sur la VDN et bloquée l’une des voies. Comme vous pouvez le voir sur les photos, les pierres jonchent l’asphalte. Un groupuscule s’affaire à trouver des pneus ou autres objets qui pourraient servir pour mettre le feu.
 
Un agent d’une entreprise installée sur l’emprise de la VDN qui suit la scène et en parle via twitter de témoigner : “depuis que l'UV existe, rien n'a été fait concrètement. Je vois ces jeunes chaque matin agglutinés devant la porte. Je comprend leur frustration”. Toutefois, elle n’a pu s’empêcher de railler: “Ils peuvent pas faire une grève virtuelle?“
 

 

L'abri que les jeunes voulaient déplacer sur la chaussée pour y mettre le feu
L'abri que les jeunes voulaient déplacer sur la chaussée pour y mettre le feu
Cet abri pour vigile a failli servir de torche pour ces étudiants. Ils l’ont renversé et ont voulu le placer sur la voie et mettre le feu. Les agents de sécurité sont intervenus.
 
Jusqu’au moment où nous mettions en ligne, les forces de l’ordre ne sont pas encore en place pour disperser et rétablir l’ordre.
 
Pour rappel, ces étudiants avaient décrété en septembre dernier une grève illimitée. La décision avait été prise au cours d’une assemblée générale.

Dernière minute : Les étudiants de l’université virtuelle en grève, une voie de la VDN bloquée

Dernière minute : Les étudiants de l’université virtuelle en grève, une voie de la VDN bloquée


Jean Louis DJIBA

Lundi 13 Octobre 2014 - 13:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter