(Dernière minute) Mali: des tirs de soldats mécontents dans le camp militaire de Kati

Des tirs de soldats mécontents de ne pas avoir été promus ont retenti ce lundi 30 septembre, au matin, au camp militaire de Kati. Cette petite ville garnison, fief du général Sanogo, se situe en périphérie de Bamako. En milieu de journée, les perturbateurs étaient toujours recherchés. Un officier, le colonel Diallo a été blessé par les tirs.



(Dernière minute) Mali: des tirs de soldats mécontents dans le camp militaire de Kati

Kati : Des sous-officiers proches du lieutenant Konaré séquestrent le directeur de cabinent du Général Sanogo


Lt Cl Amadou Konaré
Lt Cl Amadou Konaré

Dans les environs  de 10 heures des troubles d’origine militaires ont éclaté à Kati.

 

Selon des sources concordantes, des sous officiers proches du  lieutenant -colonel  Amadou Konaré (l’un des auteurs du coup d’Etat du 22 mars)  se sont rendus au bureau du général Sanogo pour revendiquer la promotion de leur mentor, le  lieutenant-colonel  Konaré.

 

Au cours de ce soulèvement, le  directeur de cabinet le Lt-colonel Mohamed El Habib Diallo   du Général Hamadou Aya Sanogo a été enlevé pour une destination inconnue.

 

Selon la même source le colonel Diallo a été blessé.


IBK
IBK

Vives tensions de contestation au comité de suivi de réformes à Kati


Une trentaine de militaires mécontents de la nomination au grade supérieur ont fait irruption au siège du Comité de suivi de réformes de Forces armées et enlevé le Lt colonel Mohamed El Habib Diallo, ce lundi 30 septembre, apprend-on de source militaire.

 

 

« Il s’agit des éléments de la garde rapprochée du capitaine Amadou Konaré et du colonel Youssouf Traoré, qui accusent le chef de cabinet du Comité de suivi des reformes d’avoir enlevé leurs noms sur la liste de nomination au grade supérieur et d’oublier superbement le capitaine Konaré pour la promotion exceptionnelle. Ils sont venus avec des fusils mitrailleurs vers 10 h00 et ont commencé à tirer partout. Ils ont ensuite enlevé le Lt-colonel Mohamed El Habib Diallo pour une destination inconnue », a déclaré une source militaire à Kati.

 


Rfi.fr, Maliweb.net, Agence de presse Xinhua

Lundi 30 Septembre 2013 - 17:11




1.Posté par baysamboula le 30/09/2013 19:22 (depuis mobile)
Qeulle hont pour le mali

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter