Dernière minute-Niarry Tally : Chaude opération de déguerpissement des occupants du site situé en face du terrain



Dernière minute-Niarry Tally : Chaude opération de déguerpissement des occupants du site situé en face du terrain
Les occupants du site situé juste derrière la société Sicap sis au jeu d’eau faisant face au terrain Niarry Tally et qui s’activent dans différentes activités communément appelé Baol-baol ont été réveillés ce dimanche par les bulldozers et les lacrymogènes de la police. En effet il s’agit, en réalité d’une opération de désencombrement de  la mairie de la Biscuiterie, qui est sous la direction de Doudou Issa Niasse. Selon l’agent de la voirie de la mairie de Biscuiterie Mouhamadou Fall, « les occupants ont reçu des sommations depuis, mais certains d’entre eux avaient refusé de se conformer à la décision de la mairie de désencombrer tous les lieux publics situés dans sa zone et ce lieu en est un.
C’est la raison pour laquelle nous sommes venus ce matin avec la police », déclare ce dernier. «En réalité, cette opération est une délibération prise par les soixante six (66) conseillers municipaux de la mairie », ajoute Mr Fall de la mairie. A l’en croire cette opération vise tous les espaces publics qui se situent dans la commune de Biscuiterie.

Situé en face du terrain de l’équipe de Niarry Tally Biscuiterie, le lieu est un condensé de travailleurs qui s’activent dans la fabrication de briques de ventes de divers objets de secondes mains. Le site abrite aussi des menuisiers, des maçons, l'opération est toujours en cours et les bulldozers font le ménage sous l'oeil vigilant de la police armée de grenades lacrymogènes et qui en a fait usage  pour que les bulldozers puissent bien faire leur travail. Du côté des occupants ils sont entrain de sauver ce qui peut l'être avec l'aide des voisins. Toutefois ils se refusent de faire toute déclaration pour le moment. 

Et, selon les agents de la mairie de Biscuiterie, le site est un lieu public et il doit être libéré et les occupants ont été sommés depuis. Mais certains on décidé de faire la sourde oreille. Une opération de désencombrement qui a démarré depuis hier et qui continue jusqu’au 2 mars et qui vise à libérer tous les lieux publics situés dans le périmètre communal, apprend-on du côté de la mairie.     

Khadim FALL

Dimanche 28 Février 2016 - 12:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter