Dernière minute Pratiques mystiques: La mairie de Fatick aspergée de sang par des hommes encagoulés

Un fait rare et quasi inexplicable alimente les débats dans la région de Fatick. En effet, des hommes encagoulés descendus à bord d’un véhicule 4x4 noir ont aspergé de sang les murs de la mairie avant de détaler.



Dernière minute Pratiques mystiques: La mairie de Fatick aspergée de sang par des hommes encagoulés
Les évènements se sont déroulés dans la nuit du lundi au mardi. Des hommes non identifiés, descendus à bord d'une voiture 4x4 de couleur noire, se sont incrustés dans la mairie dirigée par le candidat Macky Sall, avant de l’arroser de sang, nous indique notre correspondante à Fatick. Devant la mairie flaquée de rouge, les fatickois dépassés par les évènements ont donné leur version des faits.
 
Même si la nature humaine ou animale du sang répandu dans leur mairie reste pour le moment inconnue, un fait « mystique », qualifient-ils cet incident, en pointant un doigt accusateur les partisans de l’adversaire de leur maire au second tour de la présidentielle. Inquiets par cet acte inconvenant, les fatickois promettent de prendre leur précaution pour élucider cette affaire.


Mardi 13 Mars 2012 - 15:21




1.Posté par Elton John le 13/03/2012 18:34
Boolé pouydé. Ils n'ont qu'à déterrer les morts. Wade est fini. Ce vieux fou et machiavélique va foutre le camp du sénégal. On en a marre de Wade et de ses Waderies. Vous savez, vous les journalistes, faites des investigations pour voir. Aucun vieux mouride n'accepte de se faire accepter "Gorgui", qui a est très péjoratif chez les Mourides. Arrétons nous les mourides d'être des moutons de panurge de ce vieux fou et paranoïque.
S'il est mouride pourquoi ce n'est pas Sérigne Cheikh Saliou qui est son marabout. Parce que chez nous les mourides, si tu fais acte d'allégence à un sérigne après sa disparition c'est son fils aîné qui devient ton marabout. Pourquoi alors après la disparition du vénéré Sérigne Saliou Wade est allé chez Sérigne Bara et puis maintenant chez Sérigne Mor Matu Lèye. Ce n'est pas la communauté ou la voie du mouridisme qui l'intéresse.
D'ailleurs, un vieux mouride m'a confié que Abdou Lahad avait refusé de soutenir Wade contre Abdou Diouf parce qu'il avait vu en Wade un homme de sang, de fitna, de terreur. La preuve est là aujourd'hui. Il a disloqué toutes les familles, menacé les Chrétiens.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter