Dernière minute : les détails de la préparation de Karim pour aller chez le Procureur

Ce vendredi est un jour particulier pour Karim Wade. Après avoir été au siège de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI) mercredi, il s’est mis à préparer minutieusement son face à face avec le procureur spécial, Alioune Ndao. En effet, de chez lui, il a épluché, étudié avec minutie les dossiers qui devraient lui valoir une mise en demeure.



Dès 8h du matin les militants, proches et affidés sont en train d’affluer vers le domicile de son père et ancien président de la République au Point E.

Ami Sakho et ses militants, Talla Diouf un ancien de Rewmi, Babacar Mbaye Ngaraf de la banlieue sont trouvés devant la porte tandis que les députés et responsables libéraux commencent à arriver en nombre. Le véhicule de Karim est garé juste à l’entrée de la résidence. Il est entouré par un dispositif de sécurité composé de plus d’une trentaine d’éléments et d’agents de la Sagam. Son garde du corps, Kantoussan effectue des va-et-vient entre le salon où se prépare Karim Wade et le bolide. Il est en train de tout mettre au point pour parer à toute éventualité. Il a même un petit sachet qui contiendrait du casse-croûte.

A 11h, Me Madické Niang et Samuel Sarr débarquent dans la même 4X4. Ils s’empressent après quelques salamalecs à rejoindre le fils d’Abdoulaye Wade. Ils ne ressortiront qu’au départ du maître des lieux. Ils y seront rejoints par Babacar Gaye, porte-parole du PDS, l’ancien questeur, la député de Guédiawaye, Woré Sarr entre autres. Mais ces derniers sont tous ressortis l’attendre dehors. Cinq minutes avant son départ, Karim Wade s’est entretenu avec ses avocats. Mes Demba Ciré Bathely, Clédor Ciré Ly, Amadou Sall et un autre que nous n’avons pu identifié se sont introduits dans la maison. Leur discussion avec l’ancien ministre des Infrastructures, de la Coopération Internationale, des Transports aériens et de l’Energie n’a pas fait 10 minutes. C’est par la suite que Kantoussan est ressorti de la maison avec un classeur en cuir où il y a des documents. Il les a soigneusement rangés dans la voiture. Certains ce sont les éléments de plaidoirie de Karim Wade.

Dernière minute : les détails de la préparation de Karim pour aller chez le Procureur

Ami Sakho, amazone des jeunes souteurs de Karim Wade et ses affidés
Ami Sakho, amazone des jeunes souteurs de Karim Wade et ses affidés

Le porte-parole du PDS, Babacar Gaye et l'ancien questeur de l'Assemblée nationale
Le porte-parole du PDS, Babacar Gaye et l'ancien questeur de l'Assemblée nationale

Kantoussan, le garde du corps de Karim Wade
Kantoussan, le garde du corps de Karim Wade



Vendredi 15 Mars 2013 - 13:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter