Des Sénégalais dénoncent le « racisme ultra-violent » proliférant au Maroc

Des membres du Forum social africain ont décidé de lancer un appel à manifester, ce vendredi 5 septembre, devant l'ambassade du Maroc à Dakar (capitale politique sénégalaise). Le but ? Dénoncer le « racisme ultra-violent » auquel les ressortissants subsahariens se disent sujets au Maroc.



Un racisme anti-noir en pleine expansion dans le Royaume chérifien et le monde arabe

La manifestation organisée vendredi dernier avait pour but de pointer du doigt ce racisme anti-noir grandissant au Maroc mais aussi dans tous les pays arabes.

Les organisateurs du rassemblement évoquent une « banalisation » de la violence allant jusqu’à déboucher vers un « racisme ultra-violent » à l’encontre de ces ressortissants subsahariens tant au Maroc que dans le monde arabe.

Lors de ce soulèvement, de nombreux décès, présumés à caractère raciste, ont été dénoncés. Parmi les victimes, le Forum social africain cite le cas d’Ismaïla Faye, ce « Rosa Parks » des temps modernes, « poignardé sauvagement pour avoir refusé de céder sa place dans un bus à un jeune Marocain », ou encore celui d’Amadou, « tué devant une épicerie pour avoir refusé de laisser le devancer à la caisse ».

« Nous voulons que les Sénégalais et nos frères africains soient bien traités comme le sont les milliers de Marocains qui vivent paisiblement sans être inquiétés ni égorgés de Dakar à Saint-Louis et partout ailleurs au Sénégal »

, déclarent les organisateurs.

Ndarinfo

Dimanche 7 Septembre 2014 - 12:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter