Des attentats d'envergure déjoués à Niamey

Selon le ministre nigérien de la Justice, un homme suspecté de préparer deux attentats contre deux « sites stratégiques » de la capitale nigérienne a été arrêté ces dernières heures. Une arrestation en lien avec la capture de Cheibani ould Hama, mardi 26 novembre par les hommes de la force Serval, dans le nord du Mali.



Des attentats d'envergure déjoués à Niamey

On connait son nom : Beidari Moulid. Les services nigériens ont arrêté cet homme à Niamey alors qu'il venait d'achever son travail de repérage pour de futurs attentats. Tout était fin prêt, et notamment les plans de deux lieux stratégiques de Niamey. Ces plans qui devaient rejoindre via un bus une autre équipe basée au Mali.
 

Marou Amadou, ministre nigérien de la Justice, affirme que « les services ont pu mettre la main sur ces plans dans la ceinture d'un pantalon. C'était sous forme de carte mémoire. Une fois sur place, ils allaient développer et préparer leurs attaques. »
 

Des attaques prévues dans des lieux très fréquentés

Les deux attaques étaient programmées dans deux lieux publics de la capitale fréquentés par les autorités nigériennes et par les occidentaux assure le ministre. Il confirme aussi que cette enquête a facilité une autre arrestation celle de Alhassane ould Mohamed alias Cheibani en début de semaine au nord Mali par les Français.
 

Le Niger devrait demander l'extradition de Cheibani détenu à Bamako. Cheibani a déjà été condamné pour assassinat à 20 ans de prison au Niger. Il est aussi recherché par la justice américaine pour l'assassinat d'un de leur ressortissant. En juin dernier, il s'est évadé de la prison civile de Niamey.

Après Beidari Moulid, les service nigériens ont également arrêté un autre suspect, un Saoudien soupçonné de préparer une action au Tchad, Yacine Baouya.


Rfi.fr

Vendredi 29 Novembre 2013 - 11:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter