Des casques bleus Tanzaniens mis en cause

Les Nations Unies ont annoncé mardi avoir été informées de cas d'agressions sexuelles qui aurait été commises par les casques bleus Tanzaniens dans l'est de la République démocratique du Congo.



Certains auraient eu des relations sexuelles avec des jeunes filles encore mineures et d'autres auraient déjà fait des enfants avec des filles majeures.

Le ministère tanzanien de la défense n'a pas encore réagi à ses accusations.

Par ailleurs trois soldats congolais ont comparu lundi devant la justice militaire à Kinshasa. Ils sont poursuivis pour viols ou tentatives de viols sur des civils en République Centrafricaine.

Ils sont les premiers soldats de la paix à être jugés dans un procès lié au scandale des violences sexuelles attribuées aux soldats de l'opération française Sangaris et aux troupes de l'ONU.

Dans son dernier rapport annuel, le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a relevé que 69 cas d'agression sexuels auraient été commis par des Casques bleus en 2015.

Source: BBC Afrique 



Mercredi 6 Avril 2016 - 08:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter