Des jeunes catholiques réclament l’accélération du processus de recherche de la paix en Casamance

Au terme de la caravane menée entre Dakar, Bignona, Ziguinchor, Oussouye et Cabrousse, dans le cadre du « Projet Chœur de la Paix », du 04 au 19 aout 2014, les membres de la jeune Chorale Julien Jouga appellent à un sursaut national pour accélérer la cadence du processus de recherche définitive de la paix en Casamance. Leur déclaration finale interpelle l’Etat du Sénégal, le Mouvement des Forces démocratiques de la Casamance et la Société civile nationale et Internationale.



Des jeunes catholiques réclament l’accélération du processus de recherche de la paix en Casamance
Les jeunes choristes de la paroisse Saint Joseph de Médina demandent à l’Etat du Sénégal de respecter ses engagements envers les populations locales, en accélérant la territorialisation des politiques publiques à travers les pôles de développement. 
 
Ils l’appellent également à impliquer tous les acteurs susceptibles d’apporter une plus-value à la résolution définitive de cette crise qui a fini de saper le moral des braves populations de la Casamance.
 
Pour eux, l’Etat du Sénégal doit poursuivre le programme de déminage au profit des populations locales et mettre en œuvre une stratégie de retour des déplacés et de prise en charge effective des victimes de mines.
 
Quant au MFDC, les jeunes catholiques de Médina l’invitent à tenir, dans une démarche inclusive les assises inter-MFDC qui permettront de dérouler une feuille de route commune, en vue d’engager un dialogue sincère et fécond avec l’Etat du Sénégal et de poursuivre sereinement les négociations avec le Gouvernement pour une issue heureuse, gage de stabilité et développement endogène dans la région naturelle de Casamance.
 
Enfin, les choristes de Saint Joseph de Médina interpellent la Société Civile pour qu’elle lance une grande offensive nationale pour une paix durable et mette en place une plate forme nationale, voir internationale, dépouillée de toute volonté partisane en vue de veiller au bon déroulement du processus de Paix.

Oficom

Mardi 26 Août 2014 - 10:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter