Des jihadistes s'emparent de la localité de Boni, au centre-est du Mali

Au Mali, une localité du centre du pays, dans la région de Mopti, est tombée aux mains de jihadistes. Il s'agit de la petite ville de Boni, située à égale distance de Mopti et de Gao, prise par surprise ce vendredi 2 septembre. L'armée malienne s'est repliée plus au sud de la ville.



C'est la première fois qu'une ville de la région centre du Mali est occupée par des jihadistes. Un premier groupe s'est infiltré dans la localité de Boni et un second a regagné les lieux à moto aux cris d'« Allahu Akbar ! » – « Dieu est grand ! ».
 
Des coups de feu ont ensuite été tirés, un drapeau des jihadistes planté, des locaux administratifs saccagés, un poste de sécurité attaqué. Le bilan varie selon les sources. L'armée malienne s'est repliée vers la localité de Douentza située plus au sud.
 
Après avoir pris le contrôle de la totalité de la localité, les jihadistes, dont on ne connait pas encore exactement le groupe auquel ils appartiennent, se sont repliés à la périphérie de Boni, dans la nuit du vendredi 2 au samedi 3 septembre.
 
Offensive à venir
 
De son côté, l'armée malienne annonce qu'elle compte très rapidement reprendre le contrôle de la ville. En attendant, les attaques contre les localités du centre du pays attribuées aux groupes jihadistes sont de plus en plus nombreuses.
 
Quelques jours avant les événements de Boni, il y en a eu au moins deux. Des véhicules ont été brûlés, des armes emportées, et plus anecdotique, au moment où la fête de la Tabaski approche, des assaillants en ont profité pour voler des béliers.


Source: Rfi.fr


Samedi 3 Septembre 2016 - 12:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter