Des manquements dans l'affaire Aïda Ndiongue: va t-on vers l’annulation de la procédure?



Une source bien au fait du  dossier sur l’enrichissement de Aida Ndiongue qui occupe l’actualité depuis le 18 décembre 2013, jour du placement sous mandat de dépôt de l'ex-sénatrice Aïda Ndiongue a noté trois manquement : Le première manquement concerne une confusion des responsabilités par les enquêteurs.
Les hommes en bleu  mettent  en exergue deux failles  dans ces marchés dans leur Procès-verbal relatif au choix des marchés.

Le second relève la non-exécution des marchés. Pour le deuxième manquement: Le réquisitoire du procureur, Serigne Bassirou Gueye, avait soulevé  beaucoup de critiques. Pour n'avoir pas fixé le montant du préjudice, le Procureur aurait soulevé une faille dans le dossier.

Troisième manquement: le juge d'instruction qui aurait violé les règles de la défense car n’ayant pas permis aux avocats de l’agent comptable, Marième Bousso, d’apporter des rectificatifs. Les avocats de Aida Ndiongue vont plaider, demain, l’annulation de la procédure au niveau de la chambre d’accusation.


Lundi 10 Février 2014 - 09:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter