Des milliers de Bissau-Guinéens disent adieu à Kumba Yala

Des milliers de Bissau-Guinéens ont rendu un dernier hommage à leur ancien président Kumba Yala. Des funérailles nationales pour « Bonnet rouge », son surnom. Le chef de l'Etat de 2000 à 2003 est décédé le 4 avril à l'âge de 61 ans. Après une cérémonie religieuse à son domicile, sa dépouille a été exposée à l'Assemblée nationale.



Kumba Yala, ici en 2012, avec son fameux bonnet rouge. AFP PHOTO/ ISSOUF SANOGO
Kumba Yala, ici en 2012, avec son fameux bonnet rouge. AFP PHOTO/ ISSOUF SANOGO

L’émotion était à son comble quand le cercueil, couvert de l’étendard national et porté par six soldats, est entré dans l’hémicycle. A pas lents, les soldats montent sur l’estrade et le déposent sur un catafalque couvert de gerbes de fleurs.

La cérémonie officielle commence avec plusieurs discours. Des témoignages de ceux qui l’ont connu et travaillé avec lui. Tous, plein de d’émotion. Il est 16 heures, le cortège s’ébranle vers le cimetière des héros nationaux, situé dans la forteresse d’Amoura, le siège de l’état-major des forces armées.

Des centaines de chefs traditionnels, un bonnet de laine rouge solidement vissé sur la tête, les sages du clan Balante, l’ethnie du défunt président... Ils tiennent tous à accompagner Kumba Yala jusqu’à sa dernière demeure, sous un soleil de plomb.

Vingt et un coups de canon saluent la descente du cercueil dans la tombe. Kumba Yala vient de tirer sa révérence. Il repose désormais à côté d’Amilcar Cabral, héros de la lutte de l’indépendance et de l’ancien président Malam Bacai Sanhá, un autre grand homme du pays.

Source : Rfi.fr
 



Samedi 26 Avril 2014 - 11:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter