Des milliers de Sud-Africains unis pour rendre hommage à Nelson Mandela

Les célébrations se sont poursuivies, ce samedi 7 décembre, en Afrique du Sud, à Soweto, devant l’ancienne maison de Nelson Mandela ou encore devant sa dernière résidence, à Johannesburg, mais aussi au cœur du grand centre commercial Nelson Mandela Square, à Sandton. Des milliers de Sud-Africains se sont spontanément rassemblés pour rendre un hommage empreint de gratitude à «Tata (papa) Mandela».



L’immense statue de six mètres à l’effigie de l’icône - érigée en 2004 - sert de point de ralliement spontané à la foule. Des fleurs jonchent le sol, la foule fait la queue pour se faire prendre en photo devant la statue de Nelson Mandela et pour signer le livre de témoignage - installé là – et qui devrait, ensuite, être remis à la famille Mandela.
 

C’est une longue file qui s’étire devant le pupitre sur lequel trône le livre d’or, surmonté d’un portrait de Nelson Mandela. Ici, les Sud-Africains viennent faire, de leurs prières, un témoignage pour le futur.

« Nous sommes les témoins, nous devons écrire ! Je lui écris de ma main : nous t’honorons. Merci Madiba ! Merci Tata », confie une femme tandis qu’une autre ajoute : « Nous sommes là aujourd’hui grâce à lui. »
 

Zano et ses amies, enroulées dans des drapeaux sud-africains, espèrent que leurs messages parviendront à la famille de Nelson Mandela.

« Ecrire c’est quelque chose d’important parce que les mots vivent pour toujours, c’est sûr. Si ce livre parvient à sa famille, un de ses arrière, arrière petit-enfant pourra le lire et comprendre quel homme il était. Les mots sont éternels, les fleurs peuvent mourir », expliquent-elles.
 

Un père de famille raconte qu’il va visiter chaque lieu de mémoire, avec ses enfants, pour leur apprendre qui était Nelson Mandela pour qu’ils le racontent à leur tour.

« J’ai pensé à la grande statue qui se trouve ici et qui représente le grand homme qu’il était : celui qui a permis la réconciliation. Je vais partout, de moi même, avec mes enfants pour voir ce que nous pouvons faire pour célébrer sa belle vie », raconte cet homme.
 

Avant les cérémonies officielles qui s’ouvriront dimanche, les Sud-Africains continuent de dire leur fierté d’avoir été conduits par un leader comme Nelson Mandela.


Rfi.fr

Dimanche 8 Décembre 2013 - 00:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter