PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



Des sacs de riz avariés reconditionnés pour la vente: 464,45 de tonnes saisies par la gendarmerie

464,45 de tonnes de riz reconditionnés et impropres pour la consommation, c’est la grosse saisie, signée hier par la gendarmerie de thiaroye. Ce chargement, d’une valeur marchande de plus de 120 millions de F CFA, destinée aux marchés Sénégalais, était stocké clandestinement à Pikine, dans un entrepôt de l’ancienne usine de la « Cafal ».



Des sacs de riz avariés reconditionnés pour la vente: 464,45 de tonnes saisies par la gendarmerie
C’est suite à une information faisant état d’une intense activité de manutentionnaire de riz à même porter atteinte à la santé des consommateurs, que les gendarmes les ont transportés sur les lieux aux fins de s’assurer de la véracité de l’information. A  la faveur d’une irruption soudaine dans cet entrepôt, les pandores sont parvenus à y prendre de court des manutentionnaires en train de manipuler des sacs de riz estampillés du logo « RAMBO », dans d’autres sacs neufs avec le logo « Minaret». 

Les investigations et la perquisition effectuée dans l’entrepôt ont permis aux gendarmes de réaliser que ce riz dégage  une odeur nauséabonde et âcre. Le reconditionnement se faisait avec une machine à coudre et du film de bobinage à l’intérieur de l’entrepôt sans déclaration ni surveillance des agents des agents de commerce. Un acte constitutif d’un délit prévu et réprimé par la loi 66-48 du 27 Mai 1966, relative au contrôle des produits alimentaires et la répression des fraudes.

Arrêté, le tenancier de l’entrepôt en question n’a pas daigné balancer ses acolytes, dont le légitime propriétaire du chargement prohibé.
 

Aminata Diouf(stagiaire)

Vendredi 25 Mars 2016 - 10:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter