Désencombrement des Hlm : le maire plus que jamais décidé.

Le maire des Hlm campe sur sa position de ne pas dialoguer avec les tabliers tant qu’ils occuperont la voie publique de façon anarchique. Babacar Sadikh Seck qui rencontrait la presse hier, a profité de l’occasion pour faire le point sur les péripéties de son compagnonnage avec les tabliers.



Désencombrement des Hlm : le maire plus que jamais décidé.
Le maire des Hlm estime que le temps des négociations est terminé. En effet, Babacar Sadikh Seck, en conférence de presse hier, campe toujours sur sa position qui est de faire déguerpir les tabliers qui occupent la voie publique : «Après la tabaski, j’ai fait 7 sommations pour dire aux tabliers de quitter la chaussée. Mas ils veulent occuper la chaussée pendant toute l’année», a-t-il indiqué.
 
Mais le maire, qui s’estime investi d’une mission par les populations des Hlm affirme qu’il n’en est pas question vu l’état dans lequel se trouve sa commune après chaque évènement : «les commerçants qui sont installés sur l’avenue Cheikh Ahmadou Bamba vont quitter. La population des Hlm m’a demandé d’assainir et de désencombrer. Je le ferai quel que soit le résultat», martèle-t-il.
 
Selon lui, ceux qui occupent la voie publique n’ont pas été autorisés à le faire, mais que ce sont des particuliers qui louaient la devanture de leur maison au tablier : «je n’ai donné aucune autorisation de s’installer sur une voie publique. Des gens sont aux alentours du marché, ils louent les devants de leurs maisons à certains marchands. Les tabliers m’accusent de vol, alors que moi je ne gère pas l’argent», se plaint-il.

Se prononçant sur l’intervention des bonnes volontés qui tentent de jouer les médiateurs, l’édile des Hlm martèle : «je n’ai aucun problème avec les marchands ambulants ; ils savent qu’ils n’ont pas raison. Je ne discuterai pas avec les tabliers tant qu’ils ne sont pas déplacés».

Revenant sur le déroulement des expulsions il assure aux populations de sa localité qu’il n’y aura pas d’échauffourées et qu’elles ont débuté depuis le 31 octobre et se poursuivront jusqu’au 22 novembre. 

Ousmane Demba Kane

Jeudi 5 Novembre 2015 - 09:15




1.Posté par FATIMA MASSAGE le 05/11/2015 10:21
VS QUI ETES STRESS OUBIEN MENER PAR LA FATIGUE VENEZ DECOUVRIR NOTRE ILLUSTRE CABINET FAYIMA VS PROPOSE SES DIFFERENT TYPE DEMASSAGE ET PLEIN DE SURPRISE UNE EQUIPE DE JEUNE FILLE TRES PROFESSIONELLE VS ACCEUILLE DS UN CDRE BIEN EQUIPE EN TTE DISCRETION CTACT 77 776 36 53

2.Posté par Muslim le 06/11/2015 07:57
on est avec vous Monsieur le Maire, allez-y!!! il faut que l'anarchie soit bannie bordel!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter