Destitution pour cumul de mandats: après Aïda Mbodj, à qui le tour ?



Destitution pour cumul de mandats: après Aïda Mbodj, à qui le tour ?
«Même les responsables du parti qui ont plus de deux (2) mandats électifs vont perdre le dernier», a décrété le Chef de l’Etat qui réagissait ainsi après la destitution d’Aïda Mbodj du Conseil départemental de Bambey. Intervenant sur la même question, le 3ème vice-président de l’Assemblée nationale de répéter la menace.

«Toutes les personnes même au niveau de notre parti, de notre coalition qui sont frappées par cette mesure, seront déchues de leur mandat. Et le président l’a dit aucun responsable, fut-il responsable de l’Alliance Pour la République (APR, parti présidentiel) ne sera épargné par cette mesure», sert Abdou Mbow sur la Rfm.
 
Le porte-parole adjoint de l’APR révèle que «l’administration a identifié les cumulards et la mesure va toucher toutes les personnes qui sont frappées… ».
Affaire à suivre. 


Mardi 26 Avril 2016 - 12:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter