Destruction d’une mosquée aux HLM : le maire Aboubacar Seck s’explique

Dans le cadre du programme « HLM, commune propre » qui se déroule du 31 octobre au 30 novembre, la mairie des HLM a déguerpi les marchands tabliers samedi dernier. Comptant des blessures dans leurs rangs, ces derniers accusent le maire Aboubacar Sadikh Seck d’avoir démoli leur mosquée. Lui par contre soutient que cette bâtisse ne remplit pas la fonction de mosquée.



Destruction d’une mosquée aux HLM : le maire Aboubacar Seck s’explique
Accusé d’avoir détruit une mosquée lors des opérations de déguerpissement samedi dernier au marché HLM, le maire Aboubacar Sadikh Seck a tenu à donner les raisons l’ayant poussé à faire démolir cette bâtisse. «J’ai entendu un commerçant dire qu’on a détruit une mosquée, la maison de Dieu. On y prie. Allez voir ce qu’on a détruit.

Ce n’était pas une mosquée. Une mosquée qui sert de garde-bagages où les garçons et les filles se retrouvent. Ce n’est pas une mosquée mais un lieu de rendez-vous. Quand on détruit une mosquée, c’est autre chose. Comment peut-on expliquer qu’à côté d’une mosquée que des femmes se fassent tatouer. On a détruit un embryon de mosquée », s’est défendu l’édile au cours d’une conférence de presse.
 

Dié Bâ

Mardi 24 Novembre 2015 - 09:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter