Détérioration de la santé des élèves-professeurs : deux nouveaux grévistes évacués.

Les conditions sanitaires dans lesquelles se trouvent les élèves-professeurs grévistes se détériorent de plus en plus. En effet, deux d’entre eux ont été encore évacués au niveau de l’hôpital Fann, après 9 jours de grèves de la faim.



Détérioration de la santé des élèves-professeurs : deux nouveaux grévistes évacués.
«Nous sommes en grève depuis neuf jours. La situation est très compliquée. Nous interpelons le Président Macky Sall car nous pensons que c’est lui seul qui peut régler le problème. Actuellement nous avons deux cas critiques à savoir notre coordonnateur et une dame qui sont actuellement à l’hôpital Fann». Ces propos sont de Mamadou Diédhiou un des grévistes de la faim.

Mais malgré leur condition de santé qui se détériore, ils se disent déterminés à aller jusqu’au bout, à savoir le recrutement ou la mort: «Nous ne sommes pas prêt de lever le mot d’ordre. Nous ne demandons qu’à servir notre nation. Donc ils n’ont qu’à nous donner notre ordre de service » a déclaré Mamadou Diédhiou, à nos confrères de Sud Fm.

Ousmane Demba Kane

Dimanche 31 Janvier 2016 - 12:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter