Déthié Fall : «Si la présidentielle ne se tient pas en 2017… »

La prochaine élection présidentielle au Sénégal se déroulera en 2017. C’est la conviction de Déthié Fall, vice-président du Rewmi. Selon lui, son parti ne laissera aucune chance au président de la République, Macky Sall, pour que cette échéance soit repoussée à 2019.



Déthié Fall : «Si la présidentielle ne se tient pas en 2017… »
En déplacement ce week-end à Louga, le lieutenant d’Idrissa Seck est d’avis que le Président Macky Sall n’a d’autres alternatives que d’organiser la prochaine élection présidentielle en 2017 : «Il n’y a pas de probabilité. L’élection présidentielle se tient en 2017. Nous ne permettrons pas au Président de la République d’avoir 0,001% de chance de tenir ces joutes électorales en 2019», a-t-il martelé.

Selon lui, Macky Sall avait fait cette promesse en connaissance de cause et il devra la respecter : «Il avait fait une déclaration forte, alors qu’il était candidat, soutenant que l’élection présidentielle se tiendra en 2017. Il n’a qu’à respecter sa parole. C’est de la responsabilité de tous les Sénégalais d’exiger de leurs dirigeants qu’ils respectent leur parole, parce qu’à ce niveau de responsabilité, il est inadmissible que la parole ne soit pas encadrée. Ce qui passe par le respect de la parole donnée», a-t-il déclaré.

Sur les accusations des «apéristes» de Thiès qui réclament la mise sous délégation spéciale du Conseil départemental pour cause d’absentéisme d’Idrissa Seck, le vice-président du Rewmi réplique : «Le Président Macky Sall revient de vacances. Il était sur la petite côte, en train de jouer sur la plage, sous le beau soleil, au moment où les populations, victimes d’inondations, dormaient à la belle étoile. S’il y a quelqu’un qui est absent, c’est bien Macky Sall. S’il y a quelqu’un dont on exige la présence aux côtés des populations, pour la prise en charge de leurs préoccupations, c’est bien Macky Sall».
 
 

Ousmane Demba Kane

Lundi 14 Septembre 2015 - 15:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter