Détournement à Vivo Energy. Le vers était dan le fruit !

Cinq cadres de Vivo Energy (ex Shell) et deux vigiles employés d’une entreprise de gardiennage ont été déférés à la prison centrale de Rebeuss depuis lundi dernier. il est reproché à ces personnes d'être à l'origine du détournement 40 mille litres de carburant.



Détournement à Vivo Energy. Le vers était dan le fruit !
Tout est parti d’une plainte déposée par le Directeur général De Vivo Energy Sénégal, Franck Konan-Yahaut à la Dic (Division des investigations criminelles), suite à la disparition d’un grand volume de carburant. En effet, la direction de Vivo Energy a constaté le vendredi 20 mars, qu’une de leurs citernes contenant 40.000 litres de carburant qui étaient stockés dans leurs dépôts au niveau du port de Dakar, s’étaient volatilisées.
C’est à cet effet, que la Dic s’est saisi de ce dossier, en ouvrant une enquête afin de tirer au clair cette affaire. Après s’être rendus sur les lieux et avoir procédé aux constats d’usage, les hommes de la Dic ont rapidement porté leurs soupçons sur des personnes travaillant  au sein de la boite. Ainsi, après avoir plusieurs fois interrogé les deux vigiles qui avaient en charge, la garde des dépôts, ils ont pu remonter toute la chaîne du réseau qui impliquait de grosses têtes de Vivo Energy. En effet, le cerveau de la bande, S.D fait partie des hauts cadres de la boite et ses complices ne sont autres que des financiers, des contrôleurs, et autres agents de maintenance. Ils ont été mis sous les verrous et attendent d’être fixé sur leur sort.  

Alimatou Mbaye

Mercredi 15 Avril 2015 - 11:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter