Détournement présumé de riz: Qui protège le promoteur de lutte, Aziz Ndiaye ?



Le journal enquête avait fait état, dans son édition  du  6 mars 2014, d’une obscure affaire de riz impliquant le célèbre promoteur de lutte Aziz Ndiaye mais qui est restée depuis sans suite. Les limiers de la très célèbre Division des Investigations Criminelles (DIC) ont depuis belle lurette bouclé leurs investigations pour déposer les conclusions de leurs enquêtes sur la table du procureur. Depuis en effet le 6 mars 2014, date à laquelle l'enquête a été scellée et consignée sur procès-verbal identifiable sous le numéro 108 DIC, rien ne bouge. C'est la société Bamby qui avait porté plainte, après avoir vu sa cargaison de riz volée. Un certain Abdou Konté, fils d'un célèbre transporteur qui, selon les termes de la plainte, aurait fait disparaître la cargaison avant de se fondre dans la nature.
 

Mais le hic, c'est que le riz a transité dans les locaux de la société du promoteur de lutte, ''Aziz Business Company'' (ABC) qui s'active dans le commerce, le Transport, l'Import, l'Export et l’événementiel. Ibrahima Ndiaye, un lutteur, qui assure la sécurité d(ABC, situé à Cambérène vers le Technopole, a été  entendu depuis le mercredi 26 février et aurait fait des révélations très intéressantes. Il faut savoir que c'est dans cet entrepôt de près de 3 000 mètres carrés que les trois camions détournés ont débarqué au Technopole 124 tonnes de riz.
 

Représentant plus de 50 millions de F CFA tous préjudices pris en compte, alors que le boss de Bamby, présumée victime, réclame 140 millions, dommages et intérêts  compris. Le gardien Ibrahima Ndiaye n'est d'ailleurs pas le seul à avoir été entendu puisque le 27 février 2014, la DIC a aussi auditionné Abdou Dieng, le chef de garage et beau-frère d’Aziz Ndiaye. Lors de son interrogatoire, il aurait déclaré que c’est Aziz qui a donné des instructions pour que le riz soit débarqué à Cambérène. A propos de ce riz d'ailleurs, il faut savoir que c’est du Big Joe rouge venant de Pakistan. Le problème, c’est que ce même riz a été enlevé et remis dans d’autres sacs, pour le camoufler et l'écouler sur le marché noir. Du travail...propre... Le papa d'Aziz Ndiaye a-t-il joué un quelconque rôle dans cette affaire ? En tout cas, le lundi 3 mars, la DIC a envoyé deux convocations pour Aziz et son papa Allé Ndiaye qui a par ailleurs un magasin.
 

Massata Ndiaye qui est le grand frère du promoteur est-il celui par qui le scandale est arrivé ? Lui qui a confié à la DIC avoir acheté le riz, alors qu’il n’est pas solvable. Mystère et boule de gomme dans un dossier qu'on ne veut apparemment pas trop éplucher. Interrogé sur la question il y a trois mois, le célèbre promoteur avait déclaré n'être ''pas directement concerné, mais que c'est son frère qui ''avait acheté du riz'' et qu'il ''a toutes les factures pour le prouver''.


Mercredi 21 Mai 2014 - 11:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter