Détournements de derniers publics au ministére de la Santé et de l’Action sociale :le billeteur central libéré

Arrêté lundi dernier, il a été libéré après avoir été accusé de détournement de 27 millions de F CFA au ministère de la Santé et de l’Action sociale. Le délit initialement retenu a été disqualifié et Samou Fall bénéficie d'une liberté provisoire.



Le billeteur du ministère de la Santé et de l'Action, ne connaîtra  pas les affres de la prison. Le juge d’instruction a disqualifié le délit de détournement de derniers publics portant sur la somme de 27 millions de F CFA. Ce qui a permis à Samou Fall de bénéficier d'une liberté provisoire. 


Ce dernier ne pouvait bénéficier d'une liberté provisoire qu'après avoir consigné l’intégralité de la somme qu’on lui reproche. L'affaire est partie d’un audit interne mener par l’inspecteur des affaires administratives et financières du Ministère de la santé et de l'Action sociale. Avant la fin de l’enquête, les inspecteurs ont remarqué un manquement grave, il s’agissait notamment dans le paiement d’émoluments à des employé du ministère.


Une situation qui oblige la Directrice de l’Agence Judiciaire de l’Etat (AJE) a porté plainte pour détournement de derniers publics. Le chef de la Division des Investigations Criminelles (DIC), Ndiarra Séne de mener une enquête exhaustive. Ce qui a été fait et Aicha Gassama Tall entendu par les enquêteurs à confirmer sa plainte contre Samou Fall, le billeteur du ministère. Ce dernier reconnait toutes les accusations et s’engage à rembourser la totalité de la somme avant la date du 30 septembre 2014. Il est revenu sur les méthodes qu’il utilisait pour mettre la main sur de telles sommes sans éveiller les soupçons.  Samou Fall atteste selon "L'observateur", qu'après trois (3) ans d’exercice, il avait le parfaite maîtrise des états de paiement. 

Ndeye Diakhou BA

Vendredi 17 Octobre 2014 - 13:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter