Deux étrangers condamnés au Bangladesh: vive réaction de la défense

Au Bangladesh, le tribunal international chargé de juger les crimes commis durant la guerre d'indépendance (ITC), mis en place par le gouvernement, a condamné à la peine capitale ce dimanche 3 novembre deux citoyens étrangers. Un Britannique et un Américain, d'origine bangladaise ; ils n'étaient pas présents à leur procès. Ce tribunal, contesté par de nombreuses ONG a condamné les deux hommes à la pendaison pour leur rôle dans le meurtre de 18 intellectuels pendant la guerre de 1971. Immédiatement après l'énoncé du verdict, de violentes manifestations d'opposants ont éclaté dans la capitale, Dacca. Les manifestants ont annoncé une grève de trois jours exigeant le départ du pouvoir de la Première ministre Sheikh Hasina. Erin Conroy a pu interroger Toby Cadman, l'avocat du condamné britannique. Voici ce qu'il dit à propos de ce tribunal spécial international :



De nombreux véhicules ont été brûlés dans les heurts qui ont suivi la condamnation des deux hommes. REUTERS/Stringer
De nombreux véhicules ont été brûlés dans les heurts qui ont suivi la condamnation des deux hommes. REUTERS/Stringer
Toby Cadman, avocat

"La communauté internationale doit prêter toute son attention à ce qui se passe au Bangladesh."

 

12_bangladesh_son_avocat_du_britannique_toby_cadman_3h.mp3 12_BANGLADESH_SON_avocat_du_britannique_Toby_Cadman_3h.mp3  (365.81 Ko)



Dépéche

Lundi 4 Novembre 2013 - 10:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter