Deux journalistes arrêtés au Cameroun

Deux journalistes travaillant dans l'Extrême-Nord du Cameroun, soupçonnés d'intelligence avec Boko Haram, ont été arrêtés.



Les organisations de défense de journaliste sont indignées et exigent leur libération.

Selon un communiqué du Syndicat National des Journalistes du Cameroun, Simon Ateba, journaliste camerounais basé au Nigeria, a été arrêté vendredi dernier dans le camp de refugiés nigérians de Minawao dans l'Extrême-nord.

Il enquêtait sur les conditions de vie des refugies nigérians au Tchad et au Nigeria pour le compte du Centre International pour le journalisme d'investigation dont il a bénéficié d'une bourse.

Le Syndicat National des Journalistes du Cameroun déclare qu’il tient les autorités camerounaises pour responsables de sa santé précaire et de sa sécurité et exige sa libération sans condition.

Cette arrestation survient presque un mois après l'interpellation à Maroua, dans l'Extrême Nord, d'Ahmed Abba, le correspondant au Cameroun du service Haussa de Radio France Internationale.

Il est aussi soupçonné d'intelligence avec Boko Haram.

Il serait actuellement détenu au secret à Yaoundé d'après une source proche d'une grande organisation de défense des droits humains basée à Yaoundé.

Cette organisation tente depuis deux semaines de retrouver ses traces dans les centres de détention et services de sécurité et de renseignements de la capitale camerounaise.


Bbc Afrique

Lundi 31 Août 2015 - 09:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter