Deuxième Edition des 72H de AEERK : Moustapha Guirassy invite les jeunes kédovins à l'entreprenariat

Moustapha Guirrassy a exhorté les jeunes de Kédougou à entreprendre mais aussi à devenir une association entreprenante et dynamique. L'ancien ministre de la communication sous Me Wade a fait cette déclaration ce vendredi lors des 72 H de l’Association des élèves et étudiants de Kédougou (AEERK) tenu à Dakar.



L'ancien ministre sous Me Wade, Moustapha Guirassy, a exhorté les jeunes étudiants de la région de Kédougou à devenir une association entreprenante. Au delà des questions de décisions, qu’ils s’intéressent à l’entrepreneuriat, au développement, à la valorisation des ressources locales de leur région. L'ancien ministre de la communication a donné ces derniers quelques conseils en mettant l’accent sur la nécessité de développer un certain leadership. Moustapha Guirrasy a présidé ce vendredi à l’appel de la 2e édition des 72 heures de l’Association des élèves et étudiants de Kédougou (AEERK) tenu à Dakar.

«Je les ai invités à devenir une association entreprenante. Au delà des questions de décisions, qu’ils s’intéressent à l’entrepreneuriat, au développement, à la valorisation des ressources locales de Kédougou. L’invite que j’ai formulé, c’est d’abord une des missions de cette association, soit la promotion de l’entrepreneuriat. J’ai aussi proposé ma propre personne en tant que ressource, d’autre force de Kédougou et du pays de façon général », a conseillé Moustapha Guirassy.

Avant d’inviter les sociétés basées à Kédougou, à investir dans la promotion de l’entrepreneuriat à côté de ces étudiants. «Des sociétés minières, ou des sociétés de façon générale qui sont basés à Kédougou, qu’elles s’investissent dans la promotion de l’entrepreneuriat à côté de ces étudiants qui constituent une pépinière d’intellectuels, d’étudiants en formations. Et avec toute la diversité de Kédougou, nous avons toutes les ethnies, les langues, les disciplines qui sont étudiées. Je pense que, nous avons là, une pépinière extraordinaire. Donc, oui pour les accompagner, pour les encadrer », rassure l’ex-maire de Kédougou.

Venu représenté Ousmane Cissé, Directeur général des mines, parrain de la manifestions, Ibou Ndiaye, gestionnaire de la direction des mines a magnifié ce geste et montré que cela, démontre une fois de plus les relations fraternelles, d’amitié, de profonde gratitude qu’ils ont avec l’AEERK. « Comme je venais de le dire tout à l’heure dans la salle, c’est des relations ouverte à tout moment. Ils sont les biens venus au niveau de la direction des mines. On discute, voire ce qui est faisable ou pas. C’est une très franche collaboration entre l’administration des mines et l’AEERK », dit-il.

« l’Association gère aujourd’hui trois immeubles qui logent tous les étudiants venus de Kédougou. Et ce n’est pas seulement des locations, mais tous les bâtiments sont équipés en mobiliers et en salles d’études. Donc nous avons fait le nécessaire pour que les étudiants soient dans de bonnes conditions. Nous continuons à travailler pour mieux améliorer les conditions », rassure Ibou Ndiaye.

Selon Hamdiata Diakhaby, Président de l’AEERK, « les 72heures marquent, conservent et consolident, l’unité, la communion, la solidarité et l’échange entre les étudiants de Kédougou, et les différentes autorités de la région mais aussi et surtout des retrouvailles entre les autorités de ladite région ».  


Samedi 20 Mai 2017 - 15:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter