Développement endogène: Le Pamecas mise sur la finance sociale

Le directeur général de l’Union des mutuelles du partenariat pour la mobilisation de l’épargne et le crédit (Um-Pamecas), Mamadou Touré a déclaré à Dakar que malgré la crise économique sa structure inscrit ses actions dans le développement endogène à travers son nouveau concept finance sociale qui « accompagne la mutualisation de notre identité visuelle ».



Développement endogène: Le Pamecas mise sur la finance sociale
"La crise économique n’épargne aucune structure financière. La preuve, cette année nous avons constaté un retard très important par rapport aux emprunts et surtout la diminution du montant de crédit. Toutefois, nous avons mis en place ce nouveau concept de finance sociale pour démocratiser l’offre de services financiers, afin d’améliorer la qualité de vie des populations au sénégal », a indiqué M. Touré. Il a tenu ses propos ses propose, samedi dernier, à l’assemblée générale annuelle du Pamecas.

En outre, le chiffre d’affaire du Pamecas a grimpé de 32 milliards à 35 milliards, le crédit a cru de 34 % et l’épargne aussi a connu une croissance de 9%. Il s’ y ajoute que le réseau Pamecas compte aujourd’hui 70 agences dans les régions de Dakar, Thiès, Louga, Diourbel, Kaolack, Saint Louis et Matam avec 362 384 membres et plus de 25 milliards de crédit ont été octroyés.

Par ailleurs, pour la qualité de ses services, Pamecas a obtenu en 2008 deux prix internationaux. Il s’agit de « Arc of Europ » qui a récompensé ses performances dans la qualité et « the bizz awards » qui le place parmi les meilleures entreprises africaines. « The quality summit » est le troisième prix qui récompense la qualité de service au mois de mai dernier.
« Consciente de sa double mission, soutient M. Touré, commerciale et sociale, Pamecas s’est toujours investi dans le champ social allant jusqu’à intégrer dans son offre de service des produits sociaux comme la mutuelle de santé. En plus de cette mutuelle de santé, une fondation a été créée pour traduire en acte la politique sociale ».

PressAfrik

Lundi 22 Juin 2009 - 23:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter