Diafra Sakho : «J'ai la conscience tranquille»

Piqué au vif par les nombreuses attaques dont il fait l’objet depuis qu’il a été aperçu par les Sénégalais sur les écrans foulant les pelouses anglaises alors qu’il était déclaré forfait, l’attaquant des Hammers a réagi en direct dans l’émission «Jour de Can» sur la Tfm.



Diafra Sakho : «J'ai la conscience tranquille»
Visiblement touché par les commentaires à son endroit et le procès que de nombreux observateurs lui ont fait pour cet «acte de trahison», l’ex joueur de Metz s’est défendu.

Diafra a imputé la faute de sa non participation à la Can au staff technique nationale qui selon lui n’a pas daigné prendre de ses nouvelles lorsqu’il était blessé.

«J’ai été sérieusement blessé avec la sélection nationale. A mon retour en Angleterre je me suis soigné avec mon club. Mais personne n’a voulu prendre de mes nouvelles», assène le jeune joueur.

«Le staff n a pas voulu se déplacer en Angleterre. J’ai fait mes traitements on m’a dit que je ne pourrais pas voyager en avion. Mon coach a appelé le staff technique au Sénégal pour leur demander de venir constater ma blessure afin qu’il n y ait aucun malentendu», insiste le joueur.

Mais poursuit-il «personne n’est venu s’enquérir de mon état. C’est le 05 Janvier qu’on m’a appelé la dernière fois. C’est Giresse qui m’avait appelé mais depuis lors c’était silence radio», confie t-il.

«Tout ce que j’avais à faire je l’ai fait j’ai la conscience tranquille», conclut Diafra qui insiste que West Ham n’a fait aucune pression sur lui pour le convaincre de ne pas aller disputer la Can avec le Sénégal.
 

wiwsport

Lundi 26 Janvier 2015 - 11:41



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter