Dialogue politique : Amath Dansokho invite les absents à rejoindre le train

Le leader charismatique du parti pour l’Indépendance et le Travail (PIT) Amath Dansokho a magnifié la tenue du dialogue national qui a enregistré un large consensus de la classe politique nationale et des autres forces vives de la nation. Amath Dansokho a fait cette déclaration hier mercredi au sortir d’une audience avec Macky Sall, qui l’a reçu à la résidence de l’ambassadeur du Sénégal à Paris.



Dialogue politique : Amath Dansokho invite les absents à rejoindre le train
Amath Dansokho demande aux retardataires à rejoindre le train du dialogue national. "Nous sommes un continent très fragile avec des sociétés très fragiles et le mot vient de moi et cela fait depuis plus de 20 ans que je préconise ce dialogue entre les différents acteurs de la classe politique sénégalaise. C’est pourquoi, je salue ce qui vient de se passer à Dakar. Je suis convaincu que c’est tout à l’honneur du peuple sénégalais que les choses se soient passées de la sorte. Cela n’efface pas les différends et les hypothèses diverses», a déclaré l’ancien secrétaire général du parti pour l’Indépendance et le travail (PIT). Ajoutant que la lutte politique se poursuivra. 

Et, au sortir de ce face-à-face, Dansokho a salué la tenue du dialogue national. «Partout où on n’a pas observé des règles civilisées démocratiques dans les rapports politiques, cela conduit toujours à des drames incommensurables», a dit Amath Dansokho dans "l’Observateur".

À propos des absents, Amath Dansokho de lancer rien n’est perdu. «Je crois que c’est un début. Le train est là, on peut toujours le prendre. Il est ouvert. Ce n’est pas un train blindé», a-t-il conseillé. 
 


Khadim FALL

Jeudi 2 Juin 2016 - 11:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter