Dialogue politique : Tanor et Cie d’accord sur le principe mais émettent des réserves

Le parti socialiste est certes pour un apaisement de l’espace politique mais les camarades d’Ousmane Tanor Dieng refusent d’être enfermés dans des carcans idéologiques ou doctrinaux entre les différentes formations politiques. En effet, les socialistes sont d'accord sur le principe de dialogue mais ça ne doit pas servir de prétexte pour des négociations politiques.



Dialogue politique : Tanor et Cie d’accord sur le principe mais émettent des réserves
Réuni en secrétariat exécutif hier à Dakar, le Ps trouve l’initiative du dialogue politique important pour la respiration de la démocratie mais les camarades de Ousmane Faye membre de la cellule de communication et du Sen pense que "le dialogue est utile surtout dans ce contexte de crise scolaire et du blocus de la transgambienne et sur ces questions, le pays a besoin de consensus fort », explique-t-il.

Toutefois souligne M. Faye, « il ne faut pas prendre le dialogue pour ce qu’il n’est pas". Avant d’ajouter "que ce n’est pas un dialogue pour des négociations entre partis politiques comme le laissent penser certaines personnes», clarifie ce dernier dans "Enquête". 

De l’avis de Mamadou Faye, « ce ne sont pas les acteurs politiques qui décident à la place du chef de l’Etat qui est le dépositaire du mandat des Sénégalais ». C’est pourquoi, il invite à une implication de l’ensemble des composantes de la population pour un dialogue constructif avec des acteurs qui représentent l’ensemble des segments de la société.

Abordant la lancinante question des grèves qui secouent le système éducatif, le Sen du PS invite le gouvernement et les syndicats d’enseignants à la concertation pour sauver ce qui reste de l’année.

Concernant le blocus de la transgambienne, les camarades d’Ousmane Tanor Dieng appelle l’Etat du Sénégal à faire la différence entre la population gambienne et Yahya Jammeh. Non sans conseiller aux tenants du pouvoir de trouver dans le long terme des solutions de contournement de la Gambie.
   
 
 
 
 
 

Khadim FALL

Vendredi 13 Mai 2016 - 10:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter