Diawara sur le classico de dimanche dernier : «Je voulais leur faire fermer leur bouche»

«Pfff... Dur, très dur.» Le revers (2-1) encaissé au Parc des Princes, dimanche face au PSG, ne passe pas pour l'OM. «On était tous dégoûtés, explique dans La Provence Souleymane Diawara, blessé mais présent auprès de ses partenaires dans la capitale. J'ai vu mes coéquipiers vraiment abattus dans le vestiaire ; certains sont longuement restés assis, ont tardé à aller prendre la douche, le regard dans le vide... Le plus frustrant, c'est qu'ils ont bien senti qu'il y avait la place pour s'imposer dans ce match. Ça fait d'autant plus mal.»



Diawara sur le classico de dimanche dernier  : «Je voulais leur faire fermer leur bouche»

L'international sénégalais de l'Olympique de Marseille est particulièrement déçu d'avoir laissé passer une occasion de stopper la spirale négative dans laquelle son club est empêtré et de faire taire les critiques. «On connaissait l'importance et la signification de ce match. On savait qu'une victoire à Paris, dans une confrontation qui reste particulière, aurait permis de calmer un peu la situation vis-à-vis des supporters, poursuit-il. Perdre contre Paris, c'est d'autant plus difficile à encaisser. Sur un plan personnel, j'ai plein d'amis là-bas, qui sont supporters du PSG, et je voulais leur faire fermer leur bouche à tous en venant prendre les trois points. Là, je suis vraiment dégoûté.»
 

Avec France football


Mardi 10 Avril 2012 - 15:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter