Dijon: Dall'oglio parle de Sané et Thiam : " Deux jeunes aux progrès très intéressants"

Mouhameth Sané et Mamadou Thiam ont participé à la coupe du monde des U20 avec le Sénégal, ou ils ont accroché la 4e place. Olivier Dall'Oglio, l'entraineur de Dijon, dresse le portrait des deux joueurs.



Dijon: Dall'oglio parle de Sané et Thiam : " Deux jeunes aux progrès très intéressants"
Si tout va bien, Mamadou Thiam signera prochainement son premier contrat professionnel d’une durée de deux ans. Meilleur buteur du Sénégal en nouvelle-Zélande (2 buts), le jeune attaquant, qui a fait huit apparitions en ligue 2 avec dijon (et une en Coupe de France) s’est vu soumettre une proposition par ses dirigeants, lesquels attendent la réponse de l’ancien joueur de Sedan, arrivé au centre de formation bourguignon il y a deux ans. «Mamadou va beaucoup profiter de cette Coupe du monde des moins de 20 ans. C’est un joueur encore très jeune, donc perfectible, mais dont les progrès sont intéressants », explique Olivier Dall’oglio, l’entraîneur du DFCO.

Le bon parcours du Sénégal dans le pacifique a mis en évidence certaines des qualités du fils d’Idrissa Pape Thiam, avec qui Dall’oglio a évolué à Alès. «C’est un attaquant déterminé, qui a su nous apporter de la fraîcheur à chacune de ses entrées en jeu. on sent qu’il a un certain sens du but, il a un état d’esprit intéressant, et c’est un joueur puissant». Mais Thiam, selon son entraîneur, «doit encore travailler tactiquement et physiquement. » Le jeune mondialiste, qui ne reprendra l’entraînement que le 20 juillet prochain, passera quelques jours avec l’équipe réserve afin de parfaire sa condition, avant de retrouver le groupe professionnel. Ce sera également le même régime pour Mouhameth Sané, à qui il reste encore une année de contrat stagiaire. Contrairement à Thiam, l’ancien pensionnaire du Grand Yoff Dakar, a disputé la dernière édition de la CAN des moins de 20 ans, ce qui lui avait valu de susciter l’intérêt de plusieurs clubs européens, dont celui du FC Porto.

«C’est un défenseur central solide, sec, qui a une âme de leader. Dans les duels, il est présent, et même parfois trop, car il faut le canaliser», poursuit l’entraîneur de Dijon. «On mise sur lui pour  l’avenir».
 
Comme Thiam, il doit s’améliorer. Mouhameth doit par exemple beaucoup travailler sur sa relance et son placement. Mais comme c’est un joueur intelligent et qui progresse vite, je pense que cela se fera assez facilement.» Sané, à la différence de Thiam, n’a encore jamais évolué en Ligue 2, même s’il a participé à quelques entraînements avec les professionnels la saison dernière. Mais fin juillet-début août, le dakarois sera intégré au groupe professionnel. En attendant sa première apparition en ligue 2 ?
 


Vendredi 26 Juin 2015 - 10:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter