Diourbel: 4 proches du maire déférés au Parquet

Quatre individus ont été placés en garde-à-vue à la Brigade de gendarmerie de Diourbel dans le cadre des incidents qui ont marqué la réunion du Conseil municipal de la semaine dernière. Talla Niang, Birame Diassé Fall, Ngagne Niang et Modou Fall qui s'en étaient violemment pris à des conseillers municipaux, sont poursuivis pour diffamation, injures et violences à ascendant. Ils seront présentés au Procureur de la République aujourd'hui et risquent d'être placés sous mandat de dépôt.



La tension risque encore d'être vive à la salle de délibération de la mairie de Diourbel, à l'occasion de la session du Conseil constitutionnel de Diourbel reportée à aujourd'hui. Et pour cause, quatre (4) parmi les proches du maire Malick Fall sont entre les mains de la Justice. Il leur est reproché de s'être acharnés contre certains conseillers qui avaient contraint le maire à renvoyer la rencontre. Les protestataires avaient motivé leur décision par l'absence de documents servant de support aux conseillers pour se prononcer sur les cinq (5) points à l'ordre du jour et notamment l'examen et le vote du budget pour l'année 2016. 

Lors de cette session, les conseillers Mayata Ndiaye, Mamadou Dioumaye Dioum, le Dr Amath Niang et Khady Diop avaient été pris à partie. Blessés dans leur orgueil, ces derniers ont saisi le Procureur de la République d'une plainte. Le patron du Parquet a demandé à la gendarmerie de Diourbel d'ouvrir une enquête. C'est ainsi que toutes les parties ont été auditionnées, relaie "l'As". 


Mercredi 17 Février 2016 - 09:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter