Diourbel-Coups et blessures: Cheikh Moustapha Mbacké LO libre après le passage de son père Moustapha Cissé LO au palais de justice hier




Interpellé par les limiers du département de Mbacké suite à deux plaintes déposées par une enseignante à qui il a fracturé l’avant-bras après avoir blessé le frère de cette dernière, Cheikh Moustapha Mbacké LO avait été arrêté sur instruction du Procureur de Diourbel qui s’était saisi du dossier avant de le faire placer en garde-à-vue au commissariat pour un retour de Parquet.


Poursuivi dès lors pour les graves délits de coups et blessures volontaires et destruction de biens appartenant à autrui, le fils de Moustapha Cissé LO devait faire face au Procureur de la République hier lundi, à l’issue duquel, face-à-face, il risquait tout bonnement d’être placé sous mandat de dépôt pour être transféré à la prison de Diourbel en attendant son procès.


Mais contre toute attente, le vice-président de l’Assemblée nationale et non moins responsable de l’Alliance Pour la République (APR), le parti présidentiel, s’est présenté très tôt hier lundi au palais de justice où après s’être entretenu avec le Procureur, est allé voir, livre le journal « l’as », les plaignants et les a convaincu de lui lister toutes les dépenses et frais occasionnés par les agissements de son fils.
Qui dit que l’argent ne peut pas tout résoudre ?


Mardi 8 Avril 2014 - 11:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter