Diplomatie-En froid avec Dakar, Nouakchott renforce ses relations avec Banjul

La Mauritanie et le Sénégal seraient en froid diplomatique. A l’origine de leur brouille le rôle joué par le Sénégal pour le retour du Maroc au sein de l’Union Africaine. Une position qui a poussé Nouakchott a renforcé l’axe Mauritanie-Gambie.



Diplomatie-En froid avec Dakar, Nouakchott renforce ses relations avec Banjul
Les relations entre Nouakchott et Dakar bat de l’aile. A l’origine de ce froid la position du Sénégal lors du 27e Sommet de l’Union africaine, dans le dossier du Sahara occidental, a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Il faut qu’en réalité le Sahara occidental est la pomme de discorde entre les deux pays.
 
Selon, le journal Enquête informe que «Ould Abdel Aziz est foncièrement remonté contre son homologue sénégalais, Macky Sall. En effet, Nouakchott reproche à Dakar d’avoir pesé de tout son poids diplomatique, pour favoriser le retour du Maroc au sein de l’Union africaine, alors que ce dernier, soutient la République arabe Sahraoui contrairement, à la Mauritanie qui aurait même refusé de recevoir, en juin dernier, une délégation marocaine sur cette question».

Signe que la tension est devenue palpable, «le Sénégal demande, en mi-juillet, aux éleveurs mauritaniens dont la présence du bétail sur le sol sénégalais est jugée non conforme à la législation, de rentrer chez eux avec leurs animaux. Et,  c’est ainsi qu’un froid glacial caractérise désormais  les relations diplomatiques entre les deux pays», révèle l’enquête.
 

Aminata Diouf

Jeudi 11 Août 2016 - 13:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter