Diplomatie Sénégalaise ou le recyclage des retraités


Rien ne va plus entre le président Sall et les diplomates qui décriaient les nominations partisanes à des fins de recasement de la clientèle politique sous Wade. Ils voient pire avec son successeur qui selon, eux, utilise la diplomatie sénégalaise pour « recycler des retraités issus d’autres corps de métier à des postes d’ambassadeurs »



Diplomatie Sénégalaise ou le recyclage des retraités
Sur la sellette à la Sones où elle était presque en départ volontaire, une pension à la retraite à la clé, Khadidiatou Tall Diagne, professeur de son état et sœur de la présidente du Conseil Economique Social et Environnemental, Aminata Tall, a été bombardée Ambassadrice du Sénégal en Tunisie, révèle le journal, «Libération » qui est loin d’en avoir fini. Enchaînant avec Nancy Ngom Ndiaye qui, à 67 ans, a été mutée de la présidence du Conseil Nationale de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA) pour un poste d’ambassadeur à Ottawa, la source s’intéresse au journaliste, Babacar Diagne qui, déjà à la retraite, a non seulement bénéficié d’une prolongation à la tête de la Radiodiffusion Télévision Sénégalaise (RTS) mais a été promu en Gambie. Des nominations pour le moins scandaleuses pour l’Union des Conseillers des Affaires Etrangères du Sénégal (UCAES) et de l’Amicale des Chanceliers des Affaires Etrangères du Sénégal (ACAES) qui en plus du «recyclage des retraités », ont soulevé une autre bizarrerie. «Wade nommait un consul expérimenté et un vice-président issu de son parti mais avec Macky Sall, c’est tout pour le parti », ont-ils dénoncé en citant Amadou Diallo et Sokhna Awa Diop respectivement coordonnateur adjoint des cadres et responsable des femmes du pari présidentiel, plébiscités Consul et Vice-consul à Paris.


Lundi 13 Mai 2013 - 11:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter