Direct Assemblée, DPG : Cheikh Seck gâche la fête



Direct Assemblée, DPG : Cheikh Seck gâche la fête
D’ailleurs de façon générale, les députés qui ont demandé la parole pour revenir à la fin de la séance, ont indisposé toute l’assistance qui a souffert de ce long marathon de 8 heures de temps. On pouvait apercevoir les gestes de désapprobation de quelques membres du gouvernement qui semblaient dire que cela suffit. Celui qui a le plus dérangé est le député Cheikh Seck qui a fait allusion à Idrissa Seck sans le citer en passant par le député de Rewmi, Omar Sarr n°2. Pour Cheikh Seck, il ne comprend pas le changement du discours des rewmistes et devant les cris de désapprobation, il a juste dire que « l’insolence est l’arme des faibles ». Pourtant avant lui, le président de l’Assemblée nationale avait dans son mot de clôture demandé aux parlementaires d’avoir un esprit de dépassement. Et malgré l’appel à l’ordre de Moustapha Niasse, Cheikh Seck a répondu qu’il allait épuiser son temps de parole. Pour sa part Omar Sarr n°2 du Rewmi a soutenu qu’il avait la possibilité d’attaquer au leader de Cheikh Seck (en l’occurrence Ousmane Tanor Dieng) mais qu’il ne sera pas obligé de faire comme son collègue car ce sera un  geste regrettable. Et dans ce même sens  Me Abatalib Gueye qui avait aussi pris la parole à la fin de la séance a demandé à ses collègues de laisser les ministres répondre eux-mêmes aux interpellations des députés et de travailler pour une bonne réputation des parlementaires  aux yeux du peuple.


Lundi 28 Octobre 2013 - 20:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter