Direct Fann: ça commence à dégénérer - des lacrymogènes tonnent, la guérilla engagée. Vidéo



Ça dégénère à l’instant à Fann. Par effet contagion, les militants libéraux tiennent à mettre le feu. Ils ont eu par ouï-dire qu’à Matam, Kolda et autres régions leurs frères du PDS ont investi la rue et ils ne veulent pas être en reste.
 
La tension est vive à Fann résidence. Les jeunes ne peuvent être maitrisés. Ils tiennent à chauffer la rue malgré les déclarations assez clair-obscur de leur leader, Me Abdoulaye Wade.
 
Toutes les ruelles qui mènent vers la résidence où loge le père de Karim Wade sont bondées. Les militants surchauffés ne veulent rien entendre. Mais, certains parmi eux ont estimé que ce sont les anciens ministres et dignitaires qui ont beaucoup bénéficié du règne d’Abdoulaye Wade qui doivent mener le combat car le père de Karim est actuellement vieux et ne peut plus mener le front.
 
Sous une forte surveillance des forces de l’ordre qui ont commencé à répondre à la provocation des militants. Des grenades lacrymogènes sont lancées à l’instant et la dispersion sous forme de guérilla est observée dans les ruelles qui bordent la résidence.
 


Lundi 23 Mars 2015 - 14:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter