Direct Procès Karim: L’état de santé de Bibo Bourgi en question



Chaud début du procès du siècle. L’audience est pour le moment suspendue. Le juge requiert la présence de Bibo Bourgi dit témoin clé dans le cadre du dossier. Les avocats de ce dernier de dire qu’ils ont déjà produit un document attestant de l’état de santé critique de Bibo Bourgi qui selon Me Leïta Ndiaye a contracté une infection occasionnée par une bactérie après son opération ; infection qu’il serait en train de traiter à la Clinique du Cap.

 
Discours qui ne semble pas émouvoir le juge qui sert un mandat d’amener contre le présumé complice de Karim qui a bénéficié de la liberté provisoire peu après son placement sous mandat de dépôt le 17 avril 2013. Bibo Bourgi comparaîtra-t-il sous perfusion ? Du côté de ses avocats, on annonce une stratégie pour contrecarrer le juge car dit Me Leïty Ndiaye, la Cour a été déjà mis au courant de l’état de santé critique de leur client. 


Une décision du juge qui n'est pas pour plaire à Me Ousmane Seye, avocat de l'Etat du Sénégal qui laisse entendre que ce mandat n'avait pas lieu d'être. Pire, dit-il, ils ne savent même pas sur quel pied danser, si le procès sera renvoyé ou pas. La robe noire de préciser qu'il n'est pas prêt avec un dossier lourd de 46.000 pages.  Me El Hadji Diouf, avocat de l’Etat, lui, n’y voit aucun souci. En matière pénale, le client n’est jamais représenté, il est acquitté d’un avocat ».
 
Dans ce cas de figure, « il appartient à la Cour d’apprécier. Le médecin peut donner son avis mais le juge a la latitude de confronter le certificat médical et l’état physique du patient qui est tenu de répondre à l’autorité judiciaire ». Pour l’heure, « aucun avocat ne doit prendre la parole pour le défendre ». Contrairement aux avocats de Karim qui dénonçaient le volume du dossier lourd de 46.000 pages, Me El Hadji Diouf d’asséner qu’ils sont prêts. « Où étaient-ils pendant toutes ces années », charge-t-il, par ailleurs.
« C’est un procès comme un autre », conclut l’avocat-député. 


ça promet. 


Jeudi 31 Juillet 2014 - 12:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter