Direct Procès: les partisans de Karim boudent la salle d'audience pour protester

La demande de liberté provisoire de Karim rejetée par la Cour, les partisans de ce dernier de manifester. Ils ont boudé la salle d'audience après le verdict.



C'est sans doute la situation que craignait la Cour. En effet, non-satisfait du rejet de la demande de liberté provisoire, formulée par la défense de Karim Wade, ses partisans ont boudé la salle d'audience.

Par cet acte, les partisans du fils de l'ancien chef de l'Etat ont montré leur désapprobation de la décision de la Cour en se levant pour se donner rendez-vous hors de la salle.
                                                                                                                              
C'est peut-être, des actes du genre qui ont coûté à Karim Wade sa liberté provisoire, quand on sait que la cour a évoqué dans les motifs la possibilité d'amplifier les conséquences de cette euphorie qui amine les sympathisants de Karim Wade. Selon les motifs de la Cour, cela conduit souvent à des perturbations d'audiences qui débouchent parfois sur des expulsions de la salle.


Lundi 29 Décembre 2014 - 11:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter