Direct procès: Cheikh Tidiane Ndiaye enfonce Karim



C’est parti et bien reparti à la salle 4 du Palais de Justice qui abrite le procès du siècle. Une audience émaillée par un incident entre le parquet spécial, la partie civile et la défense. Ceci, autour de l’audition du témoin, Cheikh Tidiane Ndiaye à qui, la Cour a voulu faire prêter serment avant de témoigner. Ce que refuse Me Seydou Diagne et Cie, conseils de Karim. Motif soulevé par la défense, l’homme est l’administrateur provisoire de la société AN Média.


Pis, il est en conflit ouvert avec son associé, Vieux Aïdara de Canal Infos News. Selon la défense de Wade-fils, Cheikh Tidiane Ndiaye de devrait être entendu qu’à simple titre de renseignement. La partie civile et le parquet spécial ne l’entendent pas de cette oreille. C’est ainsi que l’audience est suspendue pour permettre à la Cour de statuer. Le verdict ne se fait pas attendre. Au bout de cinq (5) minutes, le Président Henry Grégoire Diop sert la sentence :


« On va l’entendre en tant que témoin en se fondant sur les dispositifs du code de procédure pénal». En cette qualité, Cheikh Tidiane Ndiaye prête donc témoin. Se présentant comme « journaliste réalisateur » qui « a commencé à exercer en 1992 en France 2 » et est « rentré au Sénégal en 1998 ». « Canal Info, c’est le nom commercial, la seule société qui existe, c’est AN Média » dont il s’est « occupé de bout en bout de la création (programmes, recrutement personnel, …) », sert le témoin qui lance que ladite société a été « créé en 2005 à la suite d’une rencontre avec Karim par le biais de Vieux Aïdara». 


A l’instar de Me Mamadou Diop, Cheikh Diallo, le journaliste dit s’être rendu à l’étude de la notaire Me Patricia Lake Diop pour signer les statuts de la société, lui octroyant 50 % du Capital et le poste de Directeur général d’AN Média. Et c’est Mansour Gaye qu’il a connu par l’intermédiaire de Karim Wade, qui payait les salaires. Jusqu’au jour où Vieux Aïdara et Mansour Gaye lui ont demandé de démissionner. Ce qu’il a refusé avant que Wade-fils lui-même n’intervienne pour lui renouveler la demande. Ce qu’il fait sans avoir reçu de 2007 à ce jour, son salaire mensuel de 3,5 millions de F CFA. Le premier Conseil d’Administration d’AN Média s’est même fait en présence de Karim, assure Cheikh Tidiane Ndiaye. 
 


Mercredi 29 Octobre 2014 - 12:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter