Direct procès: «Je confirme et reconfirme que c’est Hissein Habré…», (victime)



Son audition entamée bien avant la pause à 12h30, Outman Moussa est présentement interrogé par la défense. Il faut dire que les échanges sont plutôt tendus. Me Mounir Ballal oriente ses questions sur la responsabilité de l’accusé. En d’autres termes, le témoin a-t-il des preuves de ses accusations. «Je confirme et reconfirme qu’Habré donnait des ordres…», maintient Outman Moussa. Mieux, selon le témoin, en tant que président de la République, Hissein Habré était responsable de tout. «Etant des victimes, nous sommes venus à Dakar juste pour faire ressortir la vérité. Qu’il (Habré) réponde ou ne réponde pas, les faits sont là. Je n’accuse pas les gens, j’ai vécu et les faits sont réels. Habré est aux commandes de l’appareil de l’Etat et Président de la République, il est responsable de tout. Mon grand-frère de même père et mère a été arrêté et exécuté… », déclare l’ex-agent des postes qui martèle qu’il a été arrêté du fait de son «appartenance à l’ethnie Hadjaraï».

 
«Je couve une petite grippe depuis hier. Je vous demande juste de tempérer vos réponses», dira Me Gningue, avocat commis d’office au témoin. «Je n’ai pas été impoli», réplique Outman Moussa. «Je vous préviens juste », marque Me Gningue. 


Mercredi 30 Septembre 2015 - 15:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter