Direct procès Karim Wade : la défense enclenche une procédure de récusation de la Cour



Le procès commence à prendre une tournure inquiétante. Après un refus catégorique de Karim Wade à répondre aux questions du parquet spécial et une forte insistance du président, le tout dans un tohu-bohu général, les avocats de la défense ont récusé séance tenante la Cour. C’est Me Clédor Ciré Ly qui au nom de ses collègues a formulé et rédigé la requête.
 
A la suite de l’engagement de cette procédure de récusation, le procès s’est malgré tout poursuivi. Ce que Me Madické Niang n’a pu comprendre. Alors il a fait part de ses inquiètes suite à des lapsus «graves» du président de la Cour. «Vous pensez que vous allez rentrer chez vous après». Une exception de nullité a été déposée malgré tout vous avez affirmé que le procès se tiendra jeudi sans que la requête ne soit vidée, entre autres déclarations du magistrat Henri Grégoire Diop relevées par Me Madické Niang.
 
Selon l’ancien garde des sceaux sous Wade, en matière pénale, «c’est surprenant que les avocats de la défense lance une requête de récusation et que le magistrat continue à siéger».
 
Cette intervention de Me Madické Niang n’a pas eu d’effets. «Les avocats peuvent intenter tous les recours qu’ils veulent, la Cour ne s’y oppose pas. Mais pour l’instant le procès va continuer. C’est la procédure qui sera respecté», lance le président de la Cour. Il a invoqué l’article 605 du code de procédure pénale qui dispose que la procédure de récusation doit se faire auprès du premier président de la Cour d’appel.
La défense a souligné que la procédure est déposée auprès de la Cour à titre d’information.


Mardi 2 Septembre 2014 - 18:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter