Direct procès: Karim intègre la salle 4, menotté

Ses partisans n'en reviennent pas. Certains sont en larmes. Karim se dit "humilié". Refusant de comparaître, il a été amené de force dans la salle 4.



La tension est à son comble à la salle 4 du Palais de Justice de Dakar. Refusant de comparaître, Karim a été amené de force par ses "gardes". Aux premières loges de la scène, les partisans de Wade-fils de fondre en larmes, une jeune fille a même piqué une crise.  Karim qui dit avoir été tabassé, est tombé au box des accusés. Les yeux rouges, Wade-fils boitille. La jeune fille expulsée de la salle, l'audience a été finalement suspendue jusqu'à demain jeudi mais exceptionnellement à 10 heures. 


Le fils du président sortant menotté lors de son entrée dans le box des accusés, le président Henry Grégoire Diop a donné l'ordre qu'on lui enlève les menottes pour faire face à la Cour.  (A suivre). 


Mercredi 14 Janvier 2015 - 15:47




1.Posté par Leuk le 14/01/2015 16:45

Des méthodes d'un autre âge !

2.Posté par Paty le 14/01/2015 17:30
Devenez un orateur hors-pair : Fini le cœur qui bat la chamade, les mains moites, la gorge qui se noue. Et si prendre la parole en public n'était plus un calvaire... et devenait même un plaisir ? Souscrivez à ce coaching personnel sur le développement personnel et la peur de prise de parole en public ne sera plus qu’un souvenir ! patricia851@live.fr / + 221 77 035 51 95 /

3.Posté par mbouka le 15/01/2015 00:22
J'ai le cœur meurtri mais walay demain il fera jour.Humilier un être humain qui n'a pas cherche a être au devant de la scène.deux poids,deux mesures car autant kils st ils se enrichis d'une manière scandaleuse mais pourquoi Karim.Demain deh il fera jour.du courage Karim.de tout cœur avec lui.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter