Direct procès de Karim : «Je me dois de rétablir la vérité», El Hadji Malick SY



L’ancien Directeur général de Terra Vision et non moins ancien Directeur de l’Information à Canal Infos News au deuxième jour de son audition. Témoin qui n’avait pas manqué d’alerter la Cour en ces termes hier : « J’ai la sensibilité à fleur de peau ». Ce, avant de craquer à la barre en versant des larmes. Car, quand le journaliste parle de Wade-fils, l’émotion est au rendez-vous. Sert-il, « jamais un homme politique n’a subi un matraque médiatique au Sénégal ».


Et aujourd’hui, il se devait de « rétablir la vérité ». Il lui est arrivé à la lecture des journaux du temps de Wade, de vouloir tout lâcher. Mais « Karim était celui qui leur remontait le morale ». Mieux, selon El Hadji Malick SY, « l’adversaire le (Karim) rendait fort ». Assure le témoin, d’autres « auraient jeté l’éponge depuis longtemps » mais « pas Karim Wade». Ce dernier, «droit dans ses bottes, n’a jamais dévié de sa passion pour le Sénégal». « Je n’y arrive plus. Je ne parviens plus à contenir mes émotions », lâchera finalement le témoin. La question de Me El Hadji Amadou Sall sur son cursus, est passée par là.


El Hadji Malick SY de se présenter comme quelqu’un de « profondément journaliste». Ce qui fait qu’ «il n’a pas beaucoup de biens au Sénégal». Les larmes couleront avant qu’il ne jette encore l’éponge : «Je ne peux pas parler de moi ». Mais le conseil de Karim persiste. Tant bien que mal, le journaliste se prononce sur son passage à Canal Infos News. 


Mardi 28 Octobre 2014 - 11:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter