Direct procès de Karim: Me Amadou Sall "cogne" le Président Henry Grégoire Diop : « Je peux tout accepter mais pas… »

Du grabuge à la barre. Me El Hadji Amadou Sall, conseil de Wade-fils et le Président Henry Grégoire Diop se cognent. « C’est lâche ce que vous faites-là », sert le Président. Ce qui n’est pas du tout pour plaire à la robe noire qui répond.



Après avoir posé ses questions à Me Mamadou Diop, témoin du jour, Me El Hadji Amadou Sall se dirige vers le box des prévenus, Karim Wade et Cie, moment que choisi son collègue de la défense, Me Seydou Diagne pour se positionner. Mais ce dernier sera vite coupé par Me El Hadji Amadou Sall qui s’accapare du micro malgré les dénégations de la Cour.


« M. le président, j’ai entendu ce que vous avez dit. Faites attention au micro », sert-il avant de vouloir regagner sa place. Ce qui lui est refusé par le Président Henry Grégoire Diop qui lui demande des explications car rage ce dernier, « ce sont de graves accusations que vous faites là ». N’en ayant cure, Me Sall avait déjà fini de retrouver son siège et même ouvert son ordinateur. « C’est lâche, ce que vous faites là,… », sert le Président. Me Sall de s’écrier : «Ce n’est pas un manque de courage ».


Avant de scander : «Je peux tout accepter mais pas qu’on me traite de lâche ». « Vous savez, je sais ce que vous avez dit», rage-t-il par ailleurs. L'incident s'est clôt sur ces propos. Le Président Henry Grégoire Diop invite, dès lors Me Seydou Diagne à poursuivre. 


Lundi 27 Octobre 2014 - 13:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter